Électrique

Bien conduire une voiture électrique sur autoroute

L’autonomie d’une voiture électrique est naturellement plus affectée sur l’autoroute en raison de la vitesse plus élevée et de l’impossibilité de régénérer lors des ralentissements (puisqu’il n’y en a pas). Voici quelques conseils à suivre pour optimiser l’autonomie du véhicule.

David Leclercq David Leclercq | Publié le 31/12/2021 | Temps de lecture : 5 min

Planifier son voyage

Avant de prendre la route, il faut bien planifier son voyage, notamment en fonction des bornes de recharge qui seraient nécessaires. Début 2021, il existerait 8.482 points de recharge publique en Belgique. Plusieurs applications existent pour vous indiquer l’emplacement de ces bornes. Il y a naturellement le système de navigation de votre voiture, mais il faudrait qu’il puisse être mis à jour en temps réel. Ce qui n’est pas toujours le cas. Préférez donc des outils comme Chargemap sur votre smartphone.

Choisir les bonnes bornes

les batteries tempons

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Sur autoroutes, les points de recharge sont souvent chers. Les bornes Ionity par exemple facturent le kWh au prix fort (0,9 euro), ce qui constitue une solide dépense. Il faut donc anticiper et éventuellement s’écarter des grands axes pour recharger. Attention que certaines bornes fonctionnent avec une tarification à la minute. Débrancher la voiture à 80% de charge (c’est-à-dire lorsque la recharge devient plus lente) permet ainsi quelques économies. En Belgique, les réseaux de recharge sont les suivants : Allego, Dats24, Fastned, Ionity, Lidl, Luminus, Tesla et Total. Notons aussi le projet de loi belge qui prévoit que le prix au kWh (ou à la minute) soit bientôt affiché sur la borne pour plus de transparence.

Modes de paiement

La multiplicité des réseaux de recharge implique aussi souvent une multiplicité des moyens de paiement. Or, il n’y a rien de plus rageant que de se retrouver devant une borne avec une batterie vide et de ne pas pouvoir s’y connecter. Le plus prudent est de disposer d’au moins deux cartes ou badges afin de s’octroyer un accès plus large au réseau de recharge. Notons aussi l’existence de Gireve, un réseau qui s’occupe d’interopérabilité entre les opérateurs de bornes électriques. Choisir une société de carte de recharge membre de ce partenariat garantit dès lors un accès plus de bornes partout en Europe.

Évitez les heures de pointe

Bien conduire une voiture électrique sur autoroute

Pour se connecter à une station de recharge en perdant le moins de temps possible, il faut clairement éviter les heures de pointe et particulièrement le créneau 11h00 et 14h30. C’est à ce moment que les possesseurs de VE viennent recharger en profitant de leur temps de midi. Et c’est la même chose en soirée : évitez les créneaux 17h00-19h00.

L’autonomie baisse en hiver

L’autonomie des voitures électriques baisse avec le froid. Comptez une autonomie réduite de 20 à 30% en raison des équipements de confort (chauffage, etc.), mais aussi du froid qui impacte directement les cellules (comme avec un téléphone). La petite astuce consiste à recharger la batterie une heure avant le départ. En effet, la chaleur dégagée par le système permettra de réduire l’impact du froid dans un premier temps. Et donc de voyager (un peu) plus loin.

Comment conduire ?

Il va de soi qu’adopter des méthodes simples d’écoconduite permet de rallonger considérablement l’autonomie et d’épargner des kilowatts. La première règle est de partir détendu et d’adopter une conduite tout en souplesse. Limitez aussi votre vitesse de déplacement. 120 km/h, c’est bien, mais 10 ou 20 km/h de moins ne vous feront probablement pas perdre de temps, car cette dépense sera largement récupérée par l’économie en temps de recharge. Si vous avez du temps, calez-vous à 100 km/h, la vitesse pivot au-delà de laquelle le VE devient nettement plus énergivore.

Pensez aussi à utiliser le mode Eco du véhicule qui réduit la puissance lorsque cela n’est pas utile. De même, pensez à débrancher les accessoires consommateurs et éventuellement inutiles tels que les sièges chauffants ou une climatisation ou un chauffage exagéré. Recharger aussi votre smartphone avant de partir pour éviter de le recharger en roulant. Enfin, pensez aussi à bien vérifier les pressions de vos pneus et à bien les choisir. Les modèles à faible résistance au roulement permettent de réduire la consommation d’énergie qui, au niveau du roulement des pneus, se chiffre à 25% sur une seule charge (ou un seul plein).

Partager l’article

En savoir plus sur


Dernières infos

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Gocar c'est aussi plus de 30.000 véhicules de stock !

Découvrez toutes les actualités

Articles liés au même sujet

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

Des véhicules pour vous

Voitures

A la une

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Publicité