Essais auto

ESSAI BMW X4M Competition : Cours de physique

Nouvelle calandre, nouvel écran central… Et surtout un caractère encore plus explosif ! Le X4 M Competition revient restylé pour nous rappeler que parfois, les lois de la physiques peuvent être transgressées…

Écrit par Nicolas Morlet | 29/12/2021

Rares sont les SUV à pouvoir prétendre au statut de « sportif ». Musclés, oui, ils sont nombreux. Mais sportif, c’est une autre paire de manches. Les lois de la physique étant ce qu’elles sont, difficile à priori de rendre agile et véloce un engin de 2 tonnes perché à près de 20 cm du sol. Et puis parfois, un modèle nous rappelle que finalement, ce n’est pas inconciliable…

Tout est dans le détail

Comme les X3 et X4 traditionnels, leurs variantes M ont également été revues et corrigées. Les modifications esthétiques peuvent paraître légères, mais apportent toutefois un vrai souffle nouveau au X4 qui nous occupe aujourd’hui. Calandre redessinée, nouveaux boucliers plus agressifs, diffuseur élargi, feux arrière LED… Le tout souligné d’inserts, de jantes et d’un becquet arrière noir brillant sur cette version Competition, la plus puissante des deux « M » du catalogue. Avec tout cela, l’œil exercé distinguera assez aisément le nouveau modèle de l’ancien.

ESSAI BMW X4M Competition

L’habitacle évolue aussi dans le détail, avec un écran plus grand (10,25’’ de série), un nouveau système d’exploitation connecté, de nouveaux assistants de conduite et quelques gadgets supplémentaires, dont un Drive Recorder qui permet d’enregistrer des séquences de conduite grâce aux caméras du véhicule.

Petit changement, grosse différence

Le X4 M conserve son six-en-ligne 3 litres biturbo, le même que celui que l’on retrouve désormais dans les M3 et M4. Sa puissance reste fixée à 480 chevaux, ou 510 chevaux sur le modèle Competition essayé. Et il serait dommage de s’en priver, puisque l’allonge financière est limitée à 4.360€ (tout étant évidemment relatif à ce niveau de gamme !). Si la puissance est inchangée, le couple gagne en revanche 50 Nm pour en offrir 650. Cela peut paraître dérisoire, mais combiné à une série d’autres petites améliorations, le SUV envoie désormais ses passagers à 100 km/h en 3,8 secondes, soit 3 dixièmes plus vite qu’avant !

Ce moteur fait toujours merveille quand il s’agit d’aller chercher les plus hautes rotations, et prend jusqu’à 7.000 tr/min sans broncher. Cela permet de garder une pêche incroyable à toutes les vitesses, même au-delà des 200 km/h sur Autobahn. La vitesse de pointe culmine quant à elle à 285 km/h, pour peu qu’on ait pris la peine d’opter pour le M Driver’s Package optionnel.

Quelle claque !

Mais au-delà de la puissance et des performances, c’est dans la précision et la justesse de ses réactions que ce X4M se démarque de la concurrence. Les modes de conduite les plus sages permettent bien sûr un usage quotidien aisé et presque discret, du moins à condition de ne pas opter pour le Sao Paulo Yellow de notre modèle d’essai. Mais c’est bien entendu le mode Sport+ qui tire le meilleur de chaque organe mécanique. L’échappement se réveille alors, les suspensions M adaptatives contrôlent le roulis à merveille, et la boîte parvient à toujours trouver le bon rapport pour assurer des relances canon, même si l’on préférera en prendre le contrôle manuellement via les palettes au volant.

ESSAI BMW X4M Competition

Tant dans les courbes rapides que dans les épingles, la transmission intégrale assure une motricité sans faille qui rend ce X4 aussi agile que diablement efficace. Cette transmission est naturellement typée propulsion et en fonction du mode de conduite, il sera possible de renvoyer tout le couple vers l’arrière. Cela signifie que l’on pourra réellement s’amuser en désactivant l’ESP, déjà pas trop castrateur par nature. Vraiment, il est rare qu’un SUV nous fasse autant d’effet, et après quelques instants, on en vient presque à oublier que c’est pourtant bien ça qu’on est en train de conduire !

En fait, le petit bémol provient de la direction, précise et directe comme sait les faire BMW, mais qui pêche par un manque de remontées d’informations au conducteur. Sur ce point, un Porsche Macan fait mieux.

Conclusion

ESSAI BMW X4M Competition

Ce X4M Competition accède indubitablement au club très select des SUV qui méritent vraiment le titre de sportif. 

BMW X4 M Competition : Fiche technique

Moteur : 6 cyl., essence, biturbo, 2.993cc ; 510ch à 6.250 tr/min ; 650Nm de 2.750 à 5.500 tr/min

Transmission : aux quatre roues

Boîte : automatique 8 rapports

L/l/H (mm) : 4.754/1927/1.620

Poids à vide (kg) : 2.010

Volume du coffre (l) : 550

Réservoir (l) : 65

0 à 100 km/h (sec.) : 6,7

Prix : 102.510€ TVAC

Puissance : 510 ch

V-max : 285 km/h

Conso. mixte :  10,8 l/100 km WLTP

CO2 : 241 g/km

Note de la rédaction

Points forts

  • Sensations de conduite
  • Stabilité et efficacité en courbe
  • Roulis parfaitement maîtrisé
  • Poids imperceptible

Points faibles

  • Direction avare en ressenti
  • Tarif et conso logiquement élevés

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé

Des véhicules pour vous

Voitures