Essais auto

ESSAI Citroën ë-C4 : Promesse tenue 

Lorsque plusieurs marques partagent la même architecture technique au sein d’un groupe, et plus encore si elle est électrique, on peut penser que chaque modèle a un comportement très semblable. À tort ! 

Écrit par Maxime Pasture | 12/11/2021

L’ë-C4 est très certainement la première Citroën électrique « grand public ». Celle que les fans de la marque voulant passer au zéro émission à l’échappement pour un prix d’achat raisonnable (à partir de 32.279 € TVAC) attendaient tous. C’est absolument le cas et les premiers chiffres de vente le prouvent : cette vraie 5 places représente déjà 15% du total des immatriculations de C4 en Europe. Mieux, aux Pays-Bas, les immatriculations de la C4 électrique grimpent à 38%… grâce aux incitants fiscaux, encore et toujours.

Relaxante à tout niveau

Citroën ë-C4 seats

Veuillez nous excuser si on tombe dans les clichés, mais ce que les fans de Citroën attendent, c’est du confort. C’est l’ADN de la marque depuis toujours. Et que devient DS alors ? Une marque plus luxueuse et plus premium, dont le confort ne passe plus au premier plan.

Bref, après avoir testé cette ë-C4 durant 3 jours, cela reste le premier mot qui vient à l’esprit : confort ! Oui, confort à tous niveaux, sièges, amortissement, agencement intérieur et espaces de rangement (dont une innovation : le support pour tablette « Smart Pad Support »)…

Citroën ë-C4 interior

Donc, sur ce plan, Citroën a une fois de plus réussi son coup et brillamment. Bien entendu, quand on joue à fond la carte du confort, il y a quelques détails qui peuvent être gênants, mais pas forcément pour tous. Exemple : la direction est tellement assistée qu’il suffit de son petit doigt pour manœuvrer. Puis, les mouvements de caisse longitudinaux peuvent surprendre, surtout au freinage. D’ailleurs, selon le mode de conduite enclenché, la sensation qu’offre la pédale de frein est vraiment très changeante et demandera un peu d’habitude.

Autonomie, en pratique

Citroën ë-C4 charge

Ici, le moteur électrique anime les roues avant avec maximum 136ch (100 kW) en mode Sport. En mode Eco (60 kW) et Normal (80 kW), seul à bord, la puissance est suffisante pour mouvoir les 1.541 kg du véhicule.

Il faudrait vérifier avec passagers, du moins sur autoroute, car l’ë-C4 se sent surtout à l’aise en zones urbaines et périurbaines, là où elle pourra se rapprocher de son autonomie annoncée : 350 km. Car, de notre côté, avec pas mal de trajets autoroutiers et au prix de quelques « compromis » (un peu de mode Eco, beaucoup de régénération au freinage et peu de clim’), c’est plutôt des 250 km que nous nous sommes approchés.

Mais, à nouveau, rappelons que la majorité des Belges roulent moins de 40 km par jour et que chaque acheteur de véhicule électrique sait exactement la distance qu’il parcourt au quotidien. Dès lors, nous sommes certains que cette ë-C4 trouvera son (grand) public et qu’il ne sera pas déçu !

Conclusion

Ce que les fans de Citroën attendent, c’est du confort. C’est l’ADN de la marque depuis toujours. Elle se sent surtout à l’aise en zones urbaines et périurbaines, là où elle pourra se rapprocher de son autonomie annoncée : 350 km.

Citroën ë-C4 drive

La Citroën Ë-C4 : fiche technique

Moteur Electrique 100 kW/260 Nm

Transmission Aux roues avant

Boîte Automatique à rapport unique

L / l / H (mm) 4.360 / 1.800 / 1.525

Poids à vide (kg) 1.541

Volume du coffre (l) 380

Batterie (kWh) 50

Tension 400V Li-Ion

Autonomie WLTP (km) 350  

0 à 100 km/h 9,7 (mode sport)

Vitesse maxi 150

Conso mixte 15,3 kWh/100 km 

Prix 32.279 € TVAC

Durées de charge                                              

Sur une borne publique 100 kW : batterie rechargée à 80% en 30 min, soit 10 km/min

Sur une Wallbox 32 A : entre 5h00 (triphasé avec le chargeur optionnel 11 kW) et 7h30 (monophasé)

Prise domestique : entre 15h00 (prise renforcée) et plus de 24h00 (prise standard)

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé