Essais auto

ESSAI Opel Grandland : Un air de famille

Opel a mis son plus grand SUV en conformité avec le nouveau style qui fait aussi référence au passé de la marque. L’occasion aussi de mettre l’équipement au goût du jour. Une opération réussie ?

Alain De Jong Alain De Jong | Publié le 22/12/2021 | Temps de lecture : 2 min

Avec cette mise à jour, le SUV d’Opel perd le « X » de son nom et s’appelle désormais simplement « Grandland ». D’un point de vue esthétique, le prototype Vizor constitue clairement la source d’inspiration avec une proue plus personnelle et qui est assurément une réussite : ce nez confère au modèle un look moderne qui s’inscrit dans la nouvelle identité de la marque tout en faisant référence aux modèles archétypaux, comme la Manta.

Cette évolution esthétique illustre très bien la montée en gamme des produits de la marque : la Manta était un modèle sportif axé sur le plaisir de conduire tandis que le Grandland se veut une voiture familiale qui privilégie le confort de conduite.

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Une hybride convaincante

Test Opel Grandland

Ce crossover dispose toujours d’une version GS Line, mais les modèles véritablement sportifs affublés du logo GSi ou OPC manquent à la gamme depuis un certain temps déjà. Bien sûr, cela n’enlève rien au fait que les produits correspondent parfaitement à la demande du marché, comme ce Grandland dont la motorisation est hybride de façon à séduire les professionnels à la recherche de déductibilité.

Le choix est donné entre deux variantes hybrides équipées d’un moteur essence de 1,6 litre. La version traction développe 225 ch, tandis que la version à transmission intégrale développe, elle, 300 ch grâce à un moteur électrique supplémentaire greffé sur l’essieu arrière. Ces deux variantes peuvent parcourir environ 65 km en mode purement électrique grâce à une batterie d’une capacité de 13,2 kWh. La combinaison avec la boîte de vitesses automatique favorise une conduite détendue et confortable. Cette sérénité n’est finalement troublée que lorsque le moteur à essence est plus sollicité lors d’une demande puissance ponctuelle.

Une attention donnée à la sécurité

Le Grandland a également bénéficié d’une mise à niveau de son équipement. Une évolution qui présente quelques éléments intéressants comme l’éclairage IntelliLux à pixels LED diablement efficace ou un système de vision nocturne qui recourt à des caméras infrarouges pour détecter piétons et animaux dans l’obscurité jusqu’à 100 mètres en amont. Il est par ailleurs plaisant de constater que ce nouveau Opel Grandland reste proposé à un prix compétitif. Pour 30.500 euros, on dispose de la version de base avec le moteur à essence de 1,2 litre. L’hybride de 225 ch coûte 43.450 euros et le modèle haut de gamme Hybrid4 de 300 ch s’échange contre 49.950 euros.

Conclusion

L’Opel Grandland Hybrid4 est à nouveau au goût du jour et constitue, tant sur le plan esthétique qu’économique, une alternative solide dans sa catégorie.

Opel Grandland 1.6 Hybrid4: Fiche technique

Test Opel Grandland

Moteur : 4 cylindres, essence, turbo, hybride rechargeable, 1.598 cm3 ; 300 ch à 5 500 tr/min ; 520 Nm à 1 650 tr/min.

Transmission : aux quatre roues

Boîte de vitesses : automatique à 8 rapports

L/B/H (mm) : 4,477/1,906/1,609

Poids à vide (kg) : 1.750

Volume du compartiment à bagages (l) : 390-1528

Réservoir de carburant (l) : 43

Autonomie en conduite électrique (km) : 65

0-100 km/h (sec.) : 6,1

Prix : 49.950 € TVAC

Puissance : 300 ch

Vitesse maximale : 235 km/h

Consommation de carburant : 1,3 l/100km

CO2 : 30 g/km

Partager l’article

En savoir plus sur


Dernières infos

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Gocar c'est aussi plus de 30.000 véhicules de stock !

Découvrez toutes les actualités

Articles liés au même sujet

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

Des véhicules pour vous

Voitures

A la une

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Publicité