Essais auto

ESSAI Renault Mégane E-Tech Electric : nouveau départ

Avec son look ultramoderne et sa technologie dernier-cri, la Renault Mégane E-Tech symbolise le futur électrique de la marque et sa transition vers des modèles plus élaborés.

Écrit par Maxime Hérion | 06/05/2022

Au début de l’année dernière, Luca de Meo, patron de Renault présentait « Renaulution », la nouvelle stratégie du constructeur français. Outre le fait de vouloir faire moins de volume mais plus de marge, la firme annoncé l’arrivée de nouveaux produits électrifiés. La Mégane E-Tech électrique est la première d’une longue série de modèles qui vont être présentés au fil de ces prochaines années.

Au sein de la gamme, elle est commercialisée à côté de la Mégane actuelle, qui conserve pour quelques temps encore ses mécaniques à combustion interne. Développée sur base de la nouvelle plateforme CMF-EV de l’Alliance qui est également partagée avec la Nissan Aryia, la Mégane profite de son architecture spécifiquement électrique pour proposer une habitabilité maximale grâce à ses roues disposées à ses quatre coins.

Publicité

Renault Mégane E-Tech

Avec ses batteries placées dans le plancher, elle propose une position assise plus haute que dans une voiture normale, ce qui en fait un crossover. Mesurant 4m20 de long, la française bénéficie d’un design moderne qui lui donne une identité spécifiquement électrique. On aime ses phares LED très fins, sa superficie vitrée latérale assez limitée qui lui donne beaucoup de dynamisme et surtout les poignées de portes qui rentrent électriquement dans la carrosserie. Par contre, il n’était pas vraiment nécessaire de l’équiper de série de roues de 20 pouces qui sont belles certes, mais qui dégradent le confort, l’efficacité énergétique de la voiture et qui ne font que faire exploser la note du remplacement des pneus.

Renault Mégane E-Tech

Tout digital

A l’intérieur, l’ambiance est également ultramoderne avec une planche de bord qui semble tout droit sortie d’un concept-car. L’instrumentation est confiée à un écran de 12 pouces alors qu’une tablette de 12 pouces également reprend les fonctions du système multimédia R-Link.

Renault Mégane E-Tech

Plus étonnant est la volant carré presque carré qui s’avère très agréable à utiliser. La voiture utilise le système d’exploitation Android Automotive de Google qui est le même que celui que l’on peut retrouver sur de nombreux smartphones. Son utilisation est très intuitive et l’efficacité de son assistant vocal est franchement surprenante.

Renault Mégane E-Tech

Certaines applications comme Spotify ou Waze sont intégrées, ce qui le rend attractif et convivial, une caractéristique que l’on ne retrouve pas forcément auprès de la concurrence.

Renault Mégane E-Tech

La finition globale est particulièrement flatteuse avec des matériaux haut de gamme et des sièges particulièrement confortables, à l’avant comme à l’arrière. La garde au toit est tout à fait correcte malgré le toit fuyant. Les espaces de rangements sont nombreux, surtout à l’avant, grâce au levier de vitesse qui prend place derrière le volant, comme dans les voitures américaines.

Deux versions

Renault propose 2 mécaniques placées à l’avant pour la Mégane E-Tech : celles-ci développent 130 ch et 250 Nm ou 218 ch et 300 Nm. De dernière génération, ces moteurs sont refroidis par huile et disposent d’un système destiné à réchauffer la batterie par temps froid.

D’une capacité de 40 ou de 60 kW, celles-ci lui donnent une autonomie de respectivement 300 et 450 km. La version d’entrée de gamme est équipée d’un chargeur embarqué monophasé de 7 kW, qui recharge à 100% la batterie de la Mégane E-Tech 40 kWh en un peu plus de 6 heures avec une wallbox (ou plus de 9 heures pour la version 60 kWh). Il est également possible d’obtenir un chargeur embarqué triphasé de 22 kW optionnel qui rend la recharge plus rapide avec un temps de 2h10 (ou 3h10) sur une borne publique.

En courant continu, il est possible avec la grosse batterie de récupérer 300 km d’autonomie WLTP en 30 minutes. Quoiqu’il en soit, Renault a choisi de ne pas se lancer dans la course à la capacité en proposant un gros packs faisant 10 KWh de moins que la concurrence.

Renault Mégane E-Tech

Confortable

Basée sur une plateforme développée spécialement pour l’énergie électrique, la Mégane E-Tech surprend par sa modernité et son comportement digne des meilleurs modèles sur le marché. Silencieux et confortable, le modèle 218 ch que nous avons pu essayer durant quelques jours fait preuve d’une bonne réactivité dans ses reprises.

Renault Mégane E-Tech

Bourrée d’assistances à la conduite, la Mégane E-Tech est résolument sécurisante et partiellement autonome avec son système de centrage de voie sur autoroute, par exemple. Clairement, Renault semble avoir misé le bon cheval en offrant une technologie de premier plan. Par contre, l’autonomie de notre voiture qui était équipée de la grosse batterie de 60 kWh nous a un peu déçu. Nous avons à peine dépassé les 300 km, sur un majorité de parcours autoroutiers il est vrai.

L’autre problème de la Mégane E-Tech électrique est que sa technologie a un prix : notre modèle en finition haut de gamme est facturé 47.700 €. De quoi le réserver avant tout à une clientèle professionnelle.

Conclusion

Excellente surprise que cette Renault Mégane E-Tech électrique qui se hisse au rang des meilleurs modèles zéro émissions du marché. Symbolisant le retour de la marque française au premier plan en termes de design et de technologie, elle ne devrait pas avoir du mal à trouver une clientèle majoritairement professionnelle.

Renault Mégane E-Tech

La Renault Mégane E-Tech EV60 R220 en chiffres

Moteur: 1 moteur électrique  (160 kW, 300 Nm)

Transmission : sur les roues avant

Boîte de vitesses : automatique à 1 rapport

L/l/H (mm) : 4.199/1.860/1.505

Poids à vide (kg) : 1.783

Volume du compartiment à bagages (l) : 440

Batterie (kWh) : 60

De 0 à 100 km/h (sec) : 7,4

Vitesse maximale (km/h) : 160 km/h

Autonomie WLTP (km) : 470

CO2 : 0 g/km

Prix : 40.200 euros

Taxe de mise en circulation : Flandre : 0 € ; Wallonie et Bruxelles : 61,50€

Taxe de roulage : Flandre : 0€ ; Wallonie et Bruxelles 85,27€

Ecomalus Wallonie : 0€

Note de la rédaction

Points forts

  • Look agréable
  • Effort qualitatif
  • Système R-Link convivial

Points faibles

  • Points faibles
  • Prix élevé
  • Autonomie
  • Masse

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé

Des véhicules pour vous

Voitures