Bugatti : 5 chiffres délirants sur les 3 dernières supercars de la marque

Bugatti, une marque mythique complètement à part dans l’univers automobile. Ces trente dernières années, la firme n’aura produit que trois modèles, versions uniques et exclusives mises à part. Revenons sur ces mythes, dont les chiffres sont tout simplement hallucinants !

Bugatti : 5 chiffres délirants sur les 3 dernières supercars de la marque

135

Produite de 1991 à 1995 lors de la première renaissance de Bugatti, l’EB 110 a été construite à 135 exemplaires. Parmi ses acheteurs, on peut citer Michael Schumacher qui avait commandé un modèle SS (pour SuperSport) jaune banane, équipé d’un moteur de 603 ch.

400 km/h

Voulue par Ferdinand Piëch, PDG de Volkswagen, la Bugatti Veyron devait absolument atteindre les 400 km/h en pointe, ce qui représente une prouesse technique. Il a par exemple fallu développer avec Michelin des pneus spéciaux capables de rouler à une telle vitesse.

W16

Le moteur de la Veyron est un W16 de 8 litres de cylindrée doté de 4 turbos développant 1.001 ch ou 1.200 ch dans sa version Super-Sport. Lorsque la voiture roule à sa vitesse maximale, comptez une consommation moyenne de 90 à 100 litres/100 km !

1500

C’est le nombre de chevaux de la Bugatti Chiron qui accomplit le 0 à 100 km/h en 2,4 secondes. Ses émissions de CO2 sont tout aussi impressionnantes : 516g/km !

490,484 km/h

C’est la vitesse atteinte par une Chiron conduite par Andy Wallace sur le circuit d’essais d’Ehra Lessien, en Allemagne. Pour réaliser cette prouesse, la voiture a été légèrement allongée pour réduire sa trainée aérodynamique.