Que dit la loi ?

La mascotte illuminée de Rolls-Royce interdite en Europe

Un changement de réglementation dans l’Union Européenne rend le Spirit of Extasy lumineux monté sur certains modèles de Rolls Royce illégaux. Sur les véhicules concernés, celui-ci devra être neutralisé.

Stéphane Monsin | Publié le 16/10/2020 | Temps de lecture : 2 min

Vu pour la première fois en 2011 sur le concept-car 102EX, le Spirit of Extasy rétroéclairé est devenu une option sur tous les modèles de la gamme. Facturé tout de même 3.800 €, cet accessoire un tantinet kitsch a toutefois vu sa commercialisation arrêtée début 2019 suite à un changement de règlementation au niveau de l’UE. En effet, la mascotte éclairée est considérée comme une pollution lumineuse depuis.

Rolls-Royce est donc obligé de déconnecter le dispositif pour mettre ses clients en règle. Le constructeur est en train de préparer une solution de remplacement qui se traduirait par le montage d’un Spirit of Extasy en argent plaqué ou par une autre option.

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Partager l’article

En savoir plus sur


Dernières infos

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Gocar c'est aussi plus de 30.000 véhicules de stock !

Découvrez toutes les actualités

Articles liés au même sujet

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

Des véhicules pour vous

Voitures

A la une

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Publicité