Marché auto

Les dernières tendances automobiles ne plaisent pas à notre portefeuille

Cela n’aura échappé à personne, dans le monde automobile, la tendance est à l’électrification. Qu’on l’apprécie ou non, cette tendance s’avère dictée par les quotas de CO2 imposés par l’Europe et fait augmenter les prix de nos voitures. Mais cela n’est pas la seule explication.

Écrit par Nicolas Joannès | 17/01/2021

Les normes européennes en matière d’émissions de CO2 des voitures neuves imposent à chaque constructeur une limite moyenne de 95 g de CO2/km par véhicule pour 2020. Cette limite est toutefois pondérée selon certains critères comme le volume des ventes ou le poids moyen des véhicules, ce qui fait que l’objectif s’avère plus ou moins haut selon les constructeurs.

Lourdes amendes

Les constructeurs qui ne respecteront pas ces objectifs s’exposent à de lourdes amendes : 95€ par gramme de dépassement. Multipliées par le nombre de véhicule vendus, cela peut se chiffrer en milliards d’euros ! Voilà pourquoi chaque constructeur met les bouchées doubles pour diminuer ses émissions de CO2.

Solutions onéreuses

Pour arriver à diminuer ces émissions, la solution la plus efficace réside dans l’électrification. On retrouve donc de plus en plus de véhicules 100% électrique chez la plupart des constructeurs. L’hybridation permet aussi de réduire la consommation et par là même les émissions de CO2. Mais toutes ces technologies ont un coût et le prix des voitures augmente donc. C’est particulièrement le cas pour les véhicules électriques mais même les modèles à hybridation légère coûtent plus chers.

La sécurité a un prix

Cette hybridation n’est pas la seule responsable de l’augmentation des prix de nos voitures car, outre le goût de plus en plus prononcé des clients pour des modèles mieux équipés, une autre tendance forte a émergé : la sécurité. En effet, pour espérer décrocher les 5 étoiles EuroNCAP, les voitures ne doivent pas seulement bien résister aux crashs-tests, mais aussi être pourvues d’aides à la conduite permettant d’éviter les accidents. Tous ces équipements sécuritaires ont aussi un coût qui se répercute sur le prix de vente.

De l’espoir

Pour terminer tout de même sur une note positive, rappelons qu’il existe encore quelques modèles comme la Dacia Sandero qui parviennent à garder des prix raisonnables malgré ces dernières tendances.

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé

Des véhicules pour vous

Voitures