Marché auto

Hybridation : est-ce vraiment la fin du moteur thermique ?

Écrit par Nicolas Joannès | 12/01/2021

Actuellement, la tendance dans l’industrie automobile est à l’électrification et à l’hybridation. Certains constructeurs et pays annoncent déjà la fin des moteurs essence et diesel au profit de l’hybride. Mais est-ce qu’hybride signifie vraiment la fin du moteur thermique ?

Pour répondre à cette question, un rapide tour d’horizon des différents types de motorisation « électrifiées » semble opportun. Pour une voiture 100% électrique, c’est très simple, on ne retrouve qu’un moteur électrique mais il existe, par contre, différents types d’hybride.

Hybride simple ou rechargeable

Une voiture hybride simple cumule un moteur électrique et un moteur thermique ainsi qu’une petite batterie. Cette dernière se recharge seule en roulant et la voiture utilise tour à tour le moteur essence ou le moteur électrique afin de réduire sa consommation. Une voiture hybride rechargeable compte sur une plus grosse batterie qui lui permet de rouler plusieurs dizaines de kilomètres sans consommer une goutte de carburant avant grâce à une prise de courant, soit de passer à l’essence (ou au diesel).

Hybridation légère

Il existe également une autre forme d’hybridation qui est proposée sur de plus en plus de modèles. Dite hybridation légère, elle ne permet pas de rouler tout à fait à l’électricité contrairement aux autres formes d’hybridation. Le petit moteur électrique va ici s’occuper de la fonction start-stop du moteur thermique et l’assister lors des accélérations. Le gain en consommation par rapport à un moteur thermique ne dépassera pas les 1l/100 km : une voiture hybride légère consommera donc davantage qu’une hybride simple. Au volant, la différence avec une moteur thermique peut paraître imperceptible pour un conducteur lambda.

Fin du thermique ?

Il faut donc garder à l’esprit que quand un constructeur utilise le terme hybride, il peut faire allusion à un hybride simple mais aussi à un hybride léger, ce qui ne se traduira pas de la même façon lorsqu’on roule et lorsqu’on passe à la pompe. Annoncer la fin du thermique joue aussi sur cette ambiguïté car à l’avenir, on retrouvera de plus en plus de moteur hybride léger. Cela permettra surtout aux constructeurs de réduire les émissions de CO2 de leurs gammes à moindre frais qu’avec de véritables hybrides.

Mots-clés

Lire aussi

Trouvez votre voiture aujourd'hui

Voitures