Un cadre dirigeant de VW arrêté aux USA

Nouveau rebondissement dans l'affaire des émissions truquées de Volkswagen: un cadre du constructeur aurait été arrêté par le FBI aux Etats-Unis. Olivier Schmidt a dirigé le service conformité de la marque outre-Atlantique de 2014 à mars 2015.

Un cadre dirigeant de VW arrêté aux USA

Le bureau d'enquête fédéral reproche à l'Allemand d'avoir, à ce poste, joué un rôle clé dans l'affaire du Dieselgate. Arrêté en Floride le samedi 7 janvier, Olivier Schmidt devrait être inculpé dès cette semaine, à Détroit. Volkswagen n'a pas souhaité commenter (ni confirmer) cette arrestation, se contenant de rappeler son entière coopération avec la justice américaine. 

Selon certaines sources, Volkswagen et le département de la justice étaient, samedi, sur le point de conclure un accord «à plus de 2 milliards de dollars» pour clore cette affaire et éviter le procès. Le voilà plus que probablement remis en cause…