Mobilité

Permis de conduire : trop cher et trop compliqué ?

Le permis de conduite sera-t-il bientôt l’apanage de quelques-uns ? On peut se poser la question, sachant qu’il est de plus en plus difficile à réussir et que son coût a explosé ces dernières années, surtout pour ceux qui le ratent…

David Leclercq David Leclercq | Publié le 19/04/2022 | Temps de lecture : 3 min

Malgré l’émergence de la mobilité douce, le permis de conduire reste un outil important dans la vie d’un adulte, car la voiture permet toujours de se déplacer, quelles que soient les circonstances. La voiture reste donc l’instrument de mobilité le plus important, y compris chez les jeunes qui, même s’ils passent le permis plus tard, la considèrent toujours comme un vecteur de liberté.

Oui, mais voilà, le permis de conduire est un Graal qui est de plus en plus souvent difficile à décrocher. Et cher à obtenir. Selon une enquête de la RTBF, les prix peuvent être multipliés par dix, soit de 156 euros en filière libre à près de 1.700 euros via l’auto-école. Quand ce n’est pas davantage pour ceux qui le ratent ou qui n’ont pas l’occasion de conduire très régulièrement.

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Plus cher depuis 2018

L’examen théorique pour le permis est-il trop compliqué ?

Suite à la réforme de 2018, deux étapes supplémentaires ont été ajoutées au processus d’apprentissage : le test d’aptitude à conduire et le test de perception des risques. Suite à cette réforme, le coût a augmenté de 115 euros en raison de ces tests supplémentaires. Et c’est encore sans compter sur les coûts indirects, comme dans la filière libre qui impose désormais d’avoir parcouru au moins 1.500 km avant de passer son permis. En soi, une plus grande pratique est certainement une chose, mais avec un carburant à près (ou plus) de 2 euros le litre, ce n’est pas donné à tout le monde…

Passer le permis pratique est une chose, mais encore faut-il préalablement réussir le permis théorique qui, lui aussi, est jugé de plus en plus difficile. Il faut 41 points sur 50 pour l’obtenir et éviter les fautes graves qui coûtent 5 points chacune. Bien sûr, des solutions existent, comme les écoles de conduite sociale qui permettent de réduire les coûts, mais il faut être précarisé financièrement ou socialement. Ce qui n’entre pas dans la logique de tout le monde…

rijbewijs permis

Ce qui est reproché au permis théorique, c’est que ses questions sont orientées et alambiquées, de sorte que quelqu’un qui ne maîtrise pas parfaitement la langue peut facilement être piégé. C’est autant de chance de plus de le rater et, pour les Régions, de faire entrer de l’argent dans les caisses, avant d’en ponctionner dès qu’une nouvelle voiture sera en circulation.

Plutôt que de freiner, les Régions devraient donc aider à passer le permis, car aux dernières nouvelles, on manque de bras dans tous les secteurs, ce qui signifie qu’on a besoin de travailleurs et, forcément, de travailleurs qui possèdent le permis de conduire pour pouvoir être efficaces et flexibles. Notons en outre que les coûts du permis n’ont pas fini d’exploser en raison de l’inflation galopante en 2022 sur les prix du carburant bien sûr, mais aussi sur le prix des assurances.

Partager l’article

En savoir plus sur


Dernières infos

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Gocar c'est aussi plus de 30.000 véhicules de stock !

Découvrez toutes les actualités

Articles liés au même sujet

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

Des véhicules pour vous

Voitures

A la une

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Publicité