Nouvelles voitures

5 choses à savoir sur le Skoda Enyaq Coupé

À peine commercialisé, le SUV 100% électrique de Skoda se décline déjà en une aguichante version coupé. Elle arrivera en 2022 et sera disponible avec trois capacités de batterie.

Écrit par David Leclercq | 13/09/2021

Les modèles électriques se multiplient au sein du groupe Volkswagen qui fait réserve beaucoup de place aux versions coupés des SUV. En effet, l’Audi Q4 e-tron ne se décline-t-elle pas déjà en coupé tout comme le Volkswagen ID.5 qui est la version à hayon de l’ID.4 ? Et bien, ce n’est pas fini puisque cette fois, c’est Skoda qui s’y colle avec une version coupé du récent SUV Enyaq.

1. Une habitabilité quasi identique

Skoda Enyaq SUV electrique

En général, les SUV coupé proposent une habileté réduite par rapport aux versions classiques et plus cubiques. Ce ne serait toutefois pas le cas de cette Skoda qui, il est vrai, à une réputation à défendre en la matière. La seule perte devrait se situer au niveau du coffre qui est annoncé à 570 litres, soit seulement 15 litres de moins que l’Enyaq que l’on connaît. Symbolique.

2. Une meilleure aérodynamique pour doper l’autonomie

Skoda Enyaq SUV electrique

La carrosserie de coupé devrait apporter au moins un avantage : son profil plus aérodynamique devrait bénéficiera à l’autonomie. Le coefficient de pénétration dans l’air passe en effet de 0,27 à 0,25 (plus on se rapproche de zéro, moins il y a de résistance à l’air), ce qui porte l’autonomie maximale à 535 km selon le cycle WLTP pour la version iV 80. C’est 25 km de mieux que le SUV (510 km).

3. Le choix entre trois batteries

Skoda Enyaq SUV electrique

La déclinaison Coupé se résumera à 3 offres « mécaniques ». Il s’agira des versions 60, 80 et 80x dont la puissance des motorisations oscille entre 180 et 265 ch. A priori, la future variante d’entrée de gamme du SUV, la 50, et la sportive RS ne seront pas au programme de cette carrosserie coupé. Les puissances de charge sont identiques en courant alternatif pour les 3 variantes (11 kW). En revanche, seule la 80x peut supporter une puissance allant jusqu’à 170 kW (contre 120 et 125 kW respectivement pour les deux autres).

4. Toujours techno

L’Enyaq Coupé reprend évidemment les éléments de l’habitacle du SUV. On se retrouve donc face à une planche de bord d’une grande qualité ainsi qu’à une interface homme-machine particulièrement aboutie et aux fonctionnalités nombreuses. À noter que les palettes qui permettent d’ajuster le niveau de régénération répondent toujours présentes.

5. Des prix encore inconnus

À ce stade, les prix définitifs ne sont pas encore connus, mais on sait que la version coupé sera, à finition et batterie égale, plus chère que le SUV. Si on se réfère aux tarifs pratiqués chez Audi, la différence atteint les 2000€. Voilà donc un repère (certes approximatif), mais qui nous indique que l’Enyaq coupé sera probablement vendu autour des 43.000 € dans sa version 60.

En savoir plus sur

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé