Le moteur V10 à aspiration naturelle a commencé à équiper l’Audi R8 au début de 2009. D’une cylindrée de 5,2 litres et doté d’une injection directe, il délivre alors 525 ch. Dès 2010, la R8 GT fait grimper la cavalerie à 560 ch alors qu’en 2012, la R8 V10 Plus “redescend” à 550 ch.

Par la suite Audi remet sur le métier le 5.2 FSI pour servir la seconde génération de R8, en 2015: l’ajout de l’injection de carburant dans le collecteur d’admission améliore la circulation des gaz d’échappement et un système de DCO (cylindre à la demande) coupe 5 des 10 cylindres en fonction du besoin de puissance.

Le V10 se décline alors en versions 540 et 610 ch. Et aujourd’hui, pour fêter ce cap, voici une nouvelle montée en puissance passant, respectivement à 570 et 620 ch selon la version. Ce moteur a également connu de jolis succès sur les circuits en catégorie GT3 avec les R8 LMS. La R8 V10 Decennium ne sera produite qu’à 222 exemplaires. Outre son moteur plus puissant, elle profite d’une décoration spécifique mariant le noir mat au doré.