Sécurité routière

8 conducteurs sur 10 utilisent leur téléphone portable au volant

Malgré l’amende plus élevée de 174 euros, de nombreux conducteurs continuent à utiliser leur téléphone portable au volant. C’est pourquoi la Fondation flamande pour la connaissance du trafic (VSV) lance une nouvelle campagne pour encourager les conducteurs à se concentrer sur la route et non sur leur téléphone portable. 

Écrit par Alain De Jong | 05/05/2022

L’utilisation incorrecte d’appareils mobiles au volant est désormais un délit de troisième degré, qui vaut aux contrevenants une amende de 174 euros en cas de perception immédiate, ou des amendes encore plus élevées en cas de convocation devant le tribunal de police. Mais malgré cela, le comportement des automobilistes sur nos routes n’a guère changé. Selon les chiffres de la ministre flamande de la Mobilité et des Travaux publics Lydia Peeters, en 2020, 62 645 infractions au code de la route pour l’utilisation d’un téléphone portable au volant ont été constatées en Flandre, alors que le premier semestre 2021 compte à lui seul 40 258 infractions.

Ignorez votre patron

La sensibilisation reste donc vraiment nécessaire et une nouvelle campagne est lancée, demandant aux conducteurs de se concentrer sur la route et non sur leur téléphone portable. La campagne utilise les slogans “Ignorez votre amoureux”, “Ignorez vos amis” et “Ignorez votre patron” par le biais d’affiches le long des routes principales de Flandre, soutenues par une campagne de spots radio et de messages sur les médias sociaux.

Publicité

Une récente enquête du VSV auprès de 600 automobilistes âgés de 18 à 54 ans a révélé que 84% des conducteurs utilisent leur téléphone portable en voiture sans qu’il soit dans un support approprié, ce qui est désormais interdit. Lorsqu’il est utilisé correctement et/ou avec un kit de voiture, 80 % disent l’utiliser régulièrement. En outre, 21% des utilisateurs pensent qu’ils peuvent manipuler le téléphone portable en toute sécurité sur la route. Il est étonnant que 20 % des utilisateurs fréquents s’excusent d’avoir à répondre à des appels en conduisant. C’est dans cette optique que la nouvelle campagne a été lancée : “Aucun appel ou rapport ne vaut un accident”.

Contrôle via les caméras ANPR

Le gouvernement lance une nouvelle campagne contre l'utilisation du téléphone portable au volant

Le code de la route stipule : “Sauf lorsque son véhicule est à l’arrêt ou en stationnement, le conducteur ne peut utiliser, tenir ou manipuler un appareil électronique mobile avec écran, à moins qu’il ne soit fixé au véhicule dans un support désigné”.

L’utilisation du téléphone portable ou du smartphone au volant ne sera pas seulement surveillée par les policiers sur la route, mais bientôt aussi par un réseau de caméras ANPR le long du réseau routier belge. Celles-ci prendront des photos du pare-brise et donc du conducteur, ainsi que du numéro d’immatriculation du véhicule.

Grâce à l’intelligence artificielle (IA), le dispositif vérifiera si la personne parle au téléphone ou non, et en cas d’infraction, les images seront envoyées à la police, qui pourra alors dresser un procès-verbal. Pour l’instant, des inquiétudes subsistent quant au respect de la vie privée, mais un cadre juridique est également en cours d’élaboration à cet égard.

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé

Des véhicules pour vous

Voitures