Sécurité routière

Le « Dutch Reach » rend la pratique du vélo plus sûre

Au Royaume-Uni, la règle du « Dutch Reach » a été introduite. Tout conducteur doit donc ouvrir sa portière de la main gauche et regarder en arrière. De la sorte, l’arrivée d’un cycliste peut être identifiée, ce qui devrait améliorer la sécurité de ces usagers faibles. Ceux qui ne respectent pas cette règle seront sanctionnés d’une amende de 1.000 livres sterling.

Alain De Jong Alain De Jong | Publié le 01/02/2022 | Temps de lecture : 1 min

Au Royaume-Uni, trop d’accidents se produisent avec des cyclistes, particulièrement lorsqu’un conducteur ouvre sa portière et que le cycliste ne peut l’éviter. Le gouvernement a donc décidé d’introduire une nouvelle règle dans le Code de la route : celle du « Dutch Reach » qui impose au conducteur sortant d’une voiture de saisir la poignée avec la main la plus éloignée – en Angleterre avec sa main gauche, mais donc avec la droite en ce qui nous concerne. Cette manière de procéder impose au corps de se retourner, ce qui permet de voir directement si un cycliste s’approche éventuellement.

dutchread.org

Le gouvernement britannique introduit de manière très sérieuse cette règle, car il est prévu une amende de 1.000 livres sterling (environ 1.200 euros) pour ceux qui ne respecteraient pas cette consigne. Devrait-on s’attendre à ce que cette règle du « Dutch Reach » traverse la Manche et s’impose aussi chez nous ? C’est très possible, même si on peut s’interroger sur la manière de vérifier sa bonne application et, donc, la capacité à sanctionner de manière juste et impartiale.

Publicité – continuez à lire ci-dessous

D’inspiration néerlandaise

C’est indiqué dans le nom : le « Dutch Reach » est une pratique qui trouve son origine aux Pays-Bas. Chez nos voisins du nord, il y a évidemment plus de cyclistes sur la route et il faut bien avouer qu’on leur accorde plus d’attention à la fois dans la circulation, mais aussi dans la formation des conducteurs. Les auto-écoles néerlandaises enseignent par exemple depuis longtemps cette astuce qui consiste à ouvrir la portière de la voiture avec la main la plus éloignée, car cela permet de regarder derrière soi de manière naturelle et cela réduit considérablement le risque de collision avec un cycliste.

Bien entendu, cette situation existe aussi dans notre pays. Les chiffres de l’Institut VIAS montrent que chaque année en Belgique, plus de 330 accidents avec un cycliste heurtant une portière de voiture se produisent. À Bruxelles, ce type d’accident est même le deuxième le plus fréquent.

Or, la responsabilité incombe aux occupants du véhicule qui doivent vérifier si un cycliste s’approche. Dans le même temps, il est vrai que des efforts supplémentaires devraient être consentis afin de créer une infrastructure routière plus sûre, avec des pistes cyclables clairement délimitées. De ce fait, les deux-roues pourraient alors circuler sans être dérangés et les automobilistes pourraient descendre de leur véhicule l’esprit plus tranquille.

Partager l’article

En savoir plus sur


Dernières infos

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Gocar c'est aussi plus de 30.000 véhicules de stock !

Découvrez toutes les actualités

Articles liés au même sujet

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

Des véhicules pour vous

Voitures

A la une

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Publicité