C’est son équipe, McLaren Renault, qui l’a annoncé : le double champion du monde (2005, 2006) espagnol Fernando Alonso ne roulera plus en F1 en 2019.

Depuis son retour chez McLaren en 2015, le pilote des Asturies est en souffrance, avec une voiture qui n’a jamais été au point. La nouvelle collaboration avec le motoriste Renault semblait prometteuse mais pour le moment, il n’en est rien, malgré une belle 5e place décrochée au premier Grand Prix 2018 en Australie.

À la recherche d’autres challenges et surtout de la très convoitée Triple Couronne (gagner à Monaco en F1, les 24H du Mans et les 500 miles d’Indianapolis), Alonso avait même rejoint Toyota en championnat du monde d’endurance en début d’année. Avec les Japonais, il a atteint son objectif de victoire aux 24H du Mans, ce qui nous incite à penser qu’il s’engagerait vers le championnat d’IndyCar, aux USA, pour remporter les 500 miles d’Indy.

Espérons que cette nouvelle soit de bon augure pour son actuel équipier chez McLaren, notre compatriote Stoffel Vandoorne.