Top / Flop

5 échecs automobiles retentissants

L’histoire automobile regorge de beaux succès, mais aussi d’échecs retentissants. En voici cinq, des anciens comme des plus récents.

Écrit par David Leclercq | 17/02/2021

L’automobile n’est pas une industrie au long fleuve tranquille. Car répondre aux attentes des clients ou oser innover ne conduit pas forcément toujours à des réussites commerciales. Loin de là. Gocar.be a épinglé 5 grands échecs automobiles de ces quarante dernières années. Des véhicules que l’on peut toutefois encore trouver sur le marché automobile.

1. Lancia Thesis

Lancia Thesis

Développé avec beaucoup de moyens et plus chère à l’achat qu’une BMW Série 5 de la même époque, la Lancia Thesis (2002 – 2009) était un haut de gamme pour le moins original. Cela dit, la petitesse de l’habitacle et la finition aléatoire n’ont pas pardonné : en 7 ans, elle ne se vendra qu’à 25.000 exemplaires. Dommage, car la dernière vraie Lancia, c’était bien elle !

2. DeLorean DMC-12

DeLorean DMC-12

Construite entre 1981-1983, la DeLorean MC-12 a connu un beau succès au cinéma avec Retour vers le Futur et Michael J. Fox. Mais c’était déjà trop tard. Chère à l’achat et à construire, cette voiture aux allures de supercar était de surcroît péniblement motorisée par le V6 PRV (135 ch). Une incongruité qui propulsa DeLorean vers la faillite à laquelle le fondateur, John DeLorean, participa amplement en versant dans le trafic de drogue

3. Renault Avantime

Renault Avantime

Voulant appliquer l’idée du monospace au haut de gamme, la Renault Avantime était sans doute en avance sur son temps du point de vue concept. Car on peut aussi y voir une forme de crossover ou de SUV Coupé avant l’heure. Sa finition déplorable précipita Matra vers la faillite. Aujourd’hui, quelques exemplaires sont disponibles en occasion. Mais attention aux frais de maintenance !

4. AMC Pacer

AMC Pacer

Vendue entre 1975 et 1980, l’AMC Pacer était surnommée l’aquarium en raison de ses grandes surfaces vitrées. La Pacer est pourtant largement apparue au cinéma que ce soit aux mains de Coluche dans l’Aile ou la Cuisse ou dans le film culte Wayne’s World. Au final, elle a malgré tout été boudée par le public : seulement 280.000 exemplaires ont trouvé preneur. Ça peut sembler beaucoup, mais pour une Américaine, c’est vraiment très peu.

5. Chevrolet Corvair

Ça ne saute pas aux yeux, mais cette Chevrolet était destinée à concurrencer la Coccinelle qui connaissait déjà un grand succès aux USA. La chute de la Corvair n’est pas due au désintérêt du public, mais plutôt à l’avocat Ralph Nader qui mit en évidence son évident manque de sécurité.

Vous cherchez une voiture d’occasion ? Alors faites votre choix ici !

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé