Cette loi a récemment été améliorée et depuis lors, six véhicules sont passées dans les mains de la police en janvier et en février 2019 selon Sud presse. Au total, ce sont 14 véhicules saisis qui sont entre les mains de la Police, dont 12 voitures de luxe (BMW, Audi etc.), une citadine et un utilitaire.

Ces véhicules sont utilisés de manière anonyme, souvent par des services judiciaires. Une aubaine pour les policiers concernés qui peuvent combattre les criminels avec un matériel à la hauteur. Afin d’éviter tout soupçon d’actions intéressées, il est interdit d’attribuer une voiture à une équipe de police qui serait du même ressort judiciaire que celle qui serait intervenue dans la saisie du véhicule en question.