Ancêtres

5 voitures européennes qui se donnent des airs d’Américaines

Il fut une époque où les voitures américaines connaissaient un grand succès en Europe et où elles inspiraient même les constructeurs automobiles européens. C’est notamment le cas de ces cinq modèles.

Écrit par Nicolas Joannès | 07/04/2020

Ford Comète

Ford

En 1951, Ford SAF (Société Anonyme Française) lance la Comète, un luxueux coupé dérivé de la Vedette apparue en 1948. Se donnant des airs d’Américaine, la Comète reçoit une carrosserie spécifique fabriquée chez Facel-Métallon, et un V8 dont la puissance ne dépassait pas les 105 chevaux.

Publicité

Simca Vedette

Simca

En 1954, la marque française Simca profite de la déception de Ford sur ses ventes en France, pour absorber Ford France et gagner l’usine de Poissy. Simca propose alors une nouvelle gamme de modèles à moteurs V8 à l’esthétique américaine : les nouvelles “Vedette 55” déclinées en diverses variantes de carrosseries.

Opel Admiral

Opel Admiral

Dans les années 60, Opel propose un trio de modèle de luxe : les Kapitän, Admiral et Diplomat. Ces voitures prennent la forme de grandes berlines à quatre portes. L’Admiral qui a été la plus populaire, était équipée d’un six cylindres en ligne ou d’un V8.

Mercedes-Benz « Heckflosse »

Heckflosse

Lors du Salon automobile de Francfort en 1959, Mercedes fait sensation avec la Classe S « Heckflosse ». Proposée avec des moteurs à quatre, six ou huit cylindres, elle marque une rupture avec la Ponton qui la précédait, et s’inspire de la mode américaine du moment avec des ailerons et des vitrages panoramiques.

Aston Martin V8

V8

À la fin des années 60, Aston Martin propose la V8, un modèle au nom évocateur qui s’inspire du look des muscle cars américaines. Produit pendant 20 ans mais à seulement 4.000 exemplaires, ce modèle avait recours à un gros V8 cubant 5,3 litres dont la cavalerie atteignait les 320 chevaux.

Vidéo : Petrolicious/Youtube

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé