Conçue en 1976 pour le marché Américain, la Lamborghini Silhouette dérive de l’Urraco à qui elle succède dans la gamme. La ligne est signée Bertone, et le toit amovible en fait un semi-cabriolet, très en vogue à l’époque. Le moteur est quant à lui le V8 « maison » 3.0l poussé à 260 chevaux. Avec elle, Lamborghini entend enfin connaître le succès outre-Atlantique.

Lambo Silhouette

Pourtant, bien que tout ait été pensé pour satisfaire aux normes drastiques du Pays de l’Oncle Sam, notamment les pare-chocs proéminents et le pot catalytique, la Silhouette aura bien du mal à obtenir son Visa américain. Pire, elle n’y connaîtra jamais le succès, et précipitera la marque vers la faillite après s’être écoulée à… 54 exemplaires seulement !

Lamborghini Silhouette

Sa rareté fait de la Silhouette un modèle prisé des collectionneurs, même si sa cote ne s’envole pas : entre 60.000 et 100.000 euros selon l’état de l’exemplaire. Le plus dur sera finalement d’en trouver une…