Buzz

Des militants pour le climat dégonflent les pneus des SUV

Les activistes climatiques durcissent leurs actions. C’est le cas à la COP26 dans les environs de Glasgow où ceux-ci ont pris des SUV pour cible. Pour ces activistes, ces véhicules lourds et encombrants sont trop polluants et ils devraient donc disparaître des rues. L’heure du terrorisme vert a-t-elle sonné ?

Écrit par Alain De Jong  | 12/11/2021

Les activistes climatiques du mouvement « Tyred of SUVs » ont organisé une action étonnante à Glasgow : les pneus de plusieurs SUV ont été dégonflés partiellement ou totalement comme le rapporte le quotidien The Scotsman. Heureusement, cette initiative douteuse n’a pas engendré d’accident, mais ni les propriétaires des véhicules ni la police locale ne prennent ces actes à la légère.

C’est heureusement avant de reprendre la route que les conducteurs concernés ont remarqué qu’il y avait quelque chose de bizarre avec leurs pneus. Cet acte de vandalisme aurait pu se transformer en véritable catastrophe en particulier pour ceux qui conduisent rapidement. Ils auraient en effet pu rapidement perdre le contrôle de leur véhicule avec les conséquences que l’on soupçonne.

L’organisation de défense du climat « Tyred of SUVs » a justifié ses actes. Elle considère en effet que les gros SUV consomment beaucoup d’essence et qu’ils sont de ce fait responsables des émissions de CO2 et de la pollution dans notre société. Pour cette organisation, ils devraient purement et simplement disparaître du paysage. Une vision plutôt radicale qui entend se substituer à la loi, le tout en employant brutalité et violence. Il semble évident que ces actes exposent des personnes innocentes et qu’il y aurait pu avoir des victimes.

Une jeune mère victime

bandenkit

Outre le dégonflage de pneus, une jeune mère de famille possédant un SUV compact (doté d’un moteur à essence de 1,6 litre) a également prise à partie, rapporte The Scotsman.

Celle-ci souhaitait conduire ses enfants à la crèche, mais elle a heureusement vu à temps que les pneus de sa voiture étaient à plat. Un peu plus loin, un pharmacien qui possède aussi un SUV était également indigné et choqué et il a même justifié son choix en indiquant que « il y a trop peu de points de recharge dans cette région et la conduite électrique n’est donc pas encore une option. On peut naturellement revendiquer une position politique ou son point de vue écologiste, mais il s’agit ici d’un vrai acte de terrorisme ».

La police locale a enregistré les plaintes et elle assure qu’elle surveillera dans les jours qui viennent plus soigneusement les rues de Glasgow afin d’endiguer rapidement ce phénomène. L’organisation « Tyred of SUVs » minimise quant à elle les faits expliquant que « elle ne cause aucun dommage en dégonflant les pneus des SUV. Elle veut simplement faire savoir que ces voitures n’ont pas leur place dans notre société ».

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé

Des véhicules pour vous

Voitures