Car Festival

Cette marque américaine championne de l’hybridation et de l’électrique

Si Ford est connue pour ses SUV et ses châssis enthousiasmants, cette marque apparaît aussi désormais comme une championne de l’électrification, aussi pour les véhicules utilitaires qui ont droit à des déclinaisons hybrides et même électriques. Tout d’horizon.

Écrit par Gocar.be | 12/01/2022

Des SUV microhybrides

Les solutions d’électrification mises en place par Ford sont nombreuses et variées, et cela afin de pouvoir répondre à chaque besoin. Ainsi, pour être efficace immédiatement, le Puma dispose du système MHEV, c’est-à-dire une microhybridation.

L’engin associe le 1.0 EcoBoost Hybrid développant 125 ch, une boîte automatique à 7 rapports et un alternodémarreur (entrainement par courroie) qui fonctionne en 48 Volts. Le système n’est pas  symbolique puisque le moteur électrique a une puissance de 11,5 kW et un couple de 50 Nm.

Publicité

L’habileté de Ford a été de soigner l’association de ce moteur électrique avec le turbocompresseur. Le système permet en effet de combler le temps de réponse du turbocompresseur et de fournir une puissance totale combinée qui va jusque 155 ch.

Confortable et raisonnable puisqu’on peut limiter les émissions de CO2 sous les 130 g/km (cycle WLTP). Notons que cette technologie est aussi associée au plus gros SUV Kuga, mais avec le moteur Diesel (2 litres Ecoblue). Idéal, pour ceux qui effectuent de plus longs trajets quotidiens et/ou n’ont pas possibilité de recharger fréquemment une batterie sur le réseau.

SUV full hybride aussi

Ford Kuga Hybrid

Le Kuga peut aussi recevoir une hybridation full. Comprenez qu’avec ce système, la batterie et le moteur électrique possèdent la capacité et la puissance pour déplacer seuls le véhicule sur des distances courtes (de 2 à 3 km).

Le dispositif est analogue à celui de Toyota : une 2,5 litres ici de 152 ch est associé à une batterie de 1,1 kWh et à un moteur électrique de, la liaison entre les deux sources de puissance étant orchestrées non pas par une boîte automatique, mais par un ingénieux train épicycloïdal – et dans lequel les sources thermiques et électriques se déversent indifféremment.

Cette solution ne contraint pas de devoir recharger la batterie tandis qu’elle se montre aussi très convaincante à l’usage par sa douceur. On peut donc compter sur une puissance combinée favorable (190 ch), mais aussi sur une consommation réduite, surtout en ville où le système montre tous ses avantages.

Des utilitaires aussi hybrides

Ford Transit Custom PHEV

On pense souvent – mais à tort – que les utilitaires restent animés uniquement par des moteurs Diesel. Ce n’est pas le cas partout. Certaines marques appliquent aussi la transition électrique à cette gamme de véhicules. C’est le cas chez Ford qui, pour son Transit, a adopté une foule de solutions intelligentes pour réduire leur empreinte carbone.

Le Transit Custom Plug-in Hybrid existe depuis deux ans déjà et il est un pionnier. Son bloc essence Ecoboost 1 litre de 120 chevaux, se limite à un rôle de générateur pour recharger en permanence la batterie et ainsi prolonger l’autonomie du véhicule.

À l’usage, le conducteur peut sélectionner quatre modes de conduite : EV Auto (qui optimise au mieux le fonctionnement des deux motorisations), EV Now (qui privilégie le mode 100 % électrique à condition que le niveau de charge de la batterie soit suffisant), EV Later (qui permet de conserver la capacité de la batterie pour un usage ultérieur) et enfin EV Charge (qui vient « forcer » le moteur thermique à recharger la batterie).

La batterie propose une capacité de 13,6 kWh et autorise jusqu’à 50 kilomètres d’autonomie en une seule charge. Avec le prolongateur essence, cette autonomie est portée à 500 kilomètres.

Une offre électrique variée

Ford e-Transit & Mach-E

Tout aussi novateur, le Transit est disponible en une version 100% électrique. Ce E-Transit embarque un moteur électrique qui développe jusqu’à 198 kW, soit 269 ch et 430 Nm de couple.

Intégrée sous le plancher afin de ne pas nuire à l’espace de chargement, la batterie propose 67 kWh de capacité ce qui promet une autonomie de 350 km sur le cycle WLTP. En courant alternatif, l’utilitaire de Ford accepte jusqu’à 11.3 kW de puissance. De quoi recharger complètement en 8 heures. En courant continu, le système tolère jusqu’à 115 kW afin de régénérer de 15 à 80% de la capacité en 30 minutes environ.

L’excellence de Ford en matière de voiture électrique a également donné naissance à la Mach-E qui porte aussi l’appellation Mustang, preuve de ses capacités. Le modèle se décline en plusieurs niveaux de puissance et de capacité de batterie.

Grosso modo, 4 offres sont disponibles : 269 ch et 76 kWh, 269 ch et 99 kWh, 351 ch et 99 kWh et enfin la version musclée GT donnée pour 487 ch et 99 kWh. Les performances parlent d’elles-mêmes : de moins de 3 s à 5,1 s pour le 0-100/h. Une bombe cette Mach-E. Les autonomies sont aussi convaincantes : de 440 km pour la version de base (76 kWh) à 610 km (99 kWh) pour la « long range ».

Vous voulez une nouvelle Ford au prix le plus bas ? Découvrez les meilleures promotions pendant cette période du Salon de l’auto lors de notre Car Festival. Les plus grandes remises garanties !

Découvrez les offres

Réservez un essai

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé