Développée en collaboration avec BMW, la future Toyota Supra pourrait pourtant recevoir un moteur 100% japonais. C’est en tout cas ce qui se murmure dans les médias nippons, qui croient savoir que l’auto irait chiper un V6 chez Lexus.

Mais si le bloc pourrait bien être le futur V6 Twin Turbo destiné aux Lexus GS et LS, il serait ici spécialement revisité pour un usage sportif, délivrant ainsi quelque 400 chevaux et un couple de 406 Nm.

Toyota aurait-il renoncé à la motorisation hybride issue d’un bloc BMW comme évoqué précédemment? L’avenir nous le dira.

Vous la préfèreriez hybride ou thermique la nouvelle Supra?