1. CNG = LPG

Le LPG et le CNG sont en fait très différents. Le LPG est issu du raffinage du pétrole alors que le CNG est du gaz naturel pur mis sous pression.

2. Un réservoir au CNG est dangereux

Les réservoirs de gaz sont conçus, fabriqués et homologués selon les normes les plus strictes de l’industrie. Contrairement au LPG, le CNG est plus léger que l’air et les voitures CNG ne sont pas soumises à l’interdiction d’accès dans les parkings souterrains.

3. Problème d’autonomie

Les voitures CNG sont souvent dotées d’un réservoir à essence en plus de celui au CNG qui offre une autonomie confortable. Et même en ayant vidé le réservoir de gaz et sans trouver de pompe CNG (une centaine en Belgique), il est toujours possible de continuer à rouler à l’essence.

4. La sensation au volant est différente

Non, une voiture au CNG se conduit comme une voiture essence. Une fois les réservoirs de CNG vidés, le passage au réservoir à essence est d’ailleurs imperceptible.

5. L’entretien est plus compliqué

« Il est faux de dire que les bougies et les filtres doivent être remplacés plus fréquemment » selon le responsable produits CNG de SEAT, Andrew Shepherd. Une inspection visuelle des réservoirs doit tout de même être réalisée tous les 4 ans dans un garage spécialisé et l’étanchéité du système de gaz doit être garantie avant le contrôle technique.