Dossier-pneus

Pneus hiver : Quand les monter et quand repasser aux pneus été ?

Écrit par Rédaction Rossel | 12/04/2019

La saison hivernale bat son plein et, dans bon nombre de pays voisins, il est désormais obligatoire de munir son véhicule de pneumatiques spécifiques. Du coup, quand faut-il monter les pneus hiver et à quel moment repasser aux pneus été ? Mode d’emploi ci-dessous !

Les pneus hiver vous assurent des performances accrues en conditions hivernales. Des pays comme l’Allemagne ou encore le Luxembourg imposent depuis quelques années la monte de ces pneumatiques durant l’hiver. Il en va de même pour certaines régions en altitude, à l’image du Val d’Aoste en Italie. Rouler avec des pneus été dans les pays qui imposent les pneus hiver, c’est encourir une amende, une immobilisation du véhicule voire des poursuites pénales en cas d’accident.

Quand les monter et les démonter ?

Même en dehors de conditions météorologiques hivernales, il est préférable de se munir de pneus hiver plutôt que de pneus été lorsque les températures extérieures sont susceptibles de passer sous la barre des 7 degrés. De manière générale, il est dès lors recommandé de monter des pneus hiver dès le mois d’octobre et de les remplacer par des pneus été vers la mi-avril.

Lesdits pneus hiver doivent bien entendu être en bon état, à savoir présenter des rainures d’une profondeur minimale de 1,6 à 2 mm. Il est même recommandé de les remplacer par un train de pneus neufs lorsque la profondeur des rainures est de moins de 4 mm, afin que les pneus conservent toutes leurs qualités d’adhérence.

Une différence entre l’avant et l’arrière ?

S’il est interdit de monter des pneus été avec des pneus hiver (par exemple été à l’avant et hiver à l’arrière), il est par contre permis de monter des pneus neufs avec des pneus d’ores et déjà utilisés, à condition qu’ils respectent les conditions précisées ci-dessus et que la même génération de pneus soit montée sur le même train.

En outre, il est recommandé de monter les pneus les moins usés (ou les neufs) à l’arrière plutôt qu’à l’avant. Et ce car les pertes d’adhérence des roues arrière ne sont pas (ou peu) contrôlées par le conducteur. Monter les plus récents à l’arrière permet d’équilibrer l’adhérence entre les deux essieux et d’accroître ainsi la sécurité. L’essieu avant est contrôlé par l’action du volant, et ce malgré une faible adhérence, tandis que les roues arrière bénéficient de l’adhérence optimale procurée par des pneus neufs.

Qu’ont-ils de plus ces pneus hiver ?

Deux éléments caractérisent les pneumatiques hivernaux : un dessin spécifique et une gomme plus tendre.

Le pneu hiver présente en effet des sculptures dédiées, avec des lamelles et des rainures plus nombreuses, ainsi que des bandes de roulement et une structure interne spécialement conçues pour fournir des performances optimales dans des conditions hivernales.

En outre, lorsque la température extérieure baisse, la gomme a tendance à durcir, et plus encore sous les 7 degrés. Grâce à un mélange de gomme spécifique (mêlant notamment caoutchouc naturel, huiles et silice), les pneus hiver conservent toute leur souplesse lorsqu’il fait froid ce qui permet au véhicule de rester en contact avec la route, même par basses températures. L’adhérence sur route mouillée, enneigée voire verglacée est ainsi assurée. Du coup, les phases de freinage sont plus efficaces, tout comme la traction et le contrôle de la direction.

Enfin, le pneu hiver est votre meilleur allié contre le phénomène d’aquaplaning. En effet, durant la saison hivernale, le risque d’aquaplaning est quasi permanent en raison de la fine pellicule d’eau régulièrement présente sur les routes. Le profil spécifique des pneus hiver permet d’évacuer plus efficacement l’eau et réduit donc significativement le risque d’aquaplaning.

Conclusion

De nos jours, les pneus hiver sont quasiment aussi confortables que les pneus été et ne s’usent pas beaucoup plus rapidement grâce à des technologies qui ont permis de rendre le mélange de gomme plus résistant. En outre, en moyenne, il y a moins de 10 % d’écart de prix entre un pneu hiver et un pneu été. Ils restent donc un bon choix en termes de confort mais aussi de budget puisque durant l’hiver, vous n’usez forcément pas vos pneus été ! Et vous l’avez lu ci-dessus, les pneus hiver, c’est le gage d’une stabilité, d’une adhérence et d’une maniabilité au top dans les conditions les plus difficiles. Il ne faut donc plus hésiter à y passer ou, au moins, pour les conducteurs parcourant peu de kilomètres et évoluant principalement en ville à s’orienter vers des pneus 4 saisons.

 

Nos partenaires