Cette Koenigsegg Jesko prend la relève de l’Agera et de sa déclinaison RS et tient son nom du père du fondateur de la marque, Christian. On retrouve toujours le V8 5,0l sous le capot arrière de la Jesko mais il atteint désormais les 8.500 t/min grâce à un vilebrequin plat.

La puissance grimpe ainsi à 1.280 chevaux avec du simple SP95. Mais cette valeur peut carrément monter à 1.600 chevaux pour un couple gargantuesque de 1.500 Nm à la seule condition d’opter pour du Superéthanol E85.

Seulement 125 exemplaires de la Koenigsegg Jesko sont prévus et l’un deux pourrait bien se frotter à Bugatti et Hennessey pour la chasse au record de la vitesse maximale. Pour l’heure Koenigsegg s’est contenté d’évoquer une vitesse de pointe supérieure à 300 miles/heure, soit un petit 480 km/h.