Cette nouvelle supercar n’a officiellement pas encore de nom, mais est désignée en interne par le vocable “Grand Tourer”.

Sur les premières images, on pouvait voir une voiture aux lignes très anguleuses, alors que sur celles rendues publiques à présent, on découvre un véhicule aux formes plus douces. La face avant se caractérise par des volumes nets et des optiques de phare minces. Sur les flancs, impossible de manquer les grandes entrées d’air destinées à assurer le refroidissement du moteur central, tandis qu’à l’arrière cette “Grand Tourer” se caractérise par ses deux échappements.

McLaren revendique des performances de tout premier ordre, mais précise que cela ne sera pas au détriment du confort.

L’équipe de développement reliera bientôt avec le prototype le centre de recherche de la marque, proche de Barcelone, au quartier général de Woking (GB). La voiture circulera avec, à bord, deux personnes et leurs bagages. McLaren veut ainsi évaluer le parcours sur long trajet, la distance à parcourir étant d’environ 1.000 miles, soit 1.600 km.

McLaren est l’un des rares constructeurs de supercars à conjuguer performances et comportement d’exception à un réel confort d’utilisation au quotidien.