Électrique

Ionity élargit son réseau de chargeurs ultra rapides

Ionity vient de lever 700 millions d’euros pour élargir son réseau de bornes de recharge ultra rapides. En Europe, le nombre de points devrait plus que doubler d’ici à 2025, passant de 400 aujourd’hui à 1.000. 

Écrit par David Leclercq | 30/11/2021

Le déploiement d’un réseau de recharge fiable et efficace est la condition sine qua non au développement de la voiture électrique dans nos contrées. Jusqu’ici, il n’y a que Tesla qui offre un réseau digne de ce nom – les superchargers – et dont le maillage fait référence puisqu’il permet de se déplacer partout en Europe sans risquer la panne sèche.

Cette situation de domination pose problème dans le sens où le réseau de Tesla est actuellement réservé aux voitures de la marque. Certes, des projets pilotes sont en marche pour éventuellement l’ouvrir aux autres utilisateurs, mais pour l’américain, il ne faudrait pas que ce soit au détriment des utilisateurs de Tesla.

Il y a donc urgence que d’autres réseaux de recharge rapides se déploient dans un avenir proche. Plusieurs prétendants se pressent à ces fins, dont Ionity qui se distingue avec ses bornes ultra rapides pouvant délivrer une puissance de charge de 350 kW (qu’aucune voiture électrique actuelle n’est encore capable d’encaisser). Ionity vient d’ailleurs d’annoncer qu’il allait se financer à hauteur de 700 millions d’euros pour justement élargir son réseau en passant de 400 à 1.000 stations d’ici 2025, ce qui correspond à une offre de 7.000 bornes à 350 kW (une station regroupe plusieurs bornes) au lieu de 1.500 aujourd’hui.

Ailleurs que sur les autoroutes

Ionity superchargers

Jusqu’à présent, la stratégie d’Ionity était de s’implanter uniquement sur les autoroutes. Cela dit, l’entreprise va revoir son business model et elle va aussi implanter des stations de recharge sur les grands axes non autoroutiers. Tous les points ne seront pas de type 350 kW, mais on imagine que leur puissance sera largement suffisante pour assurer des charges vraiment rapides.

Pour rappel, Ionity est associé au groupe Volkswagen, mais aussi au groupe Kia-Hyundai dont les modèles électriques adoptent de plus en plus une tension de bord de 800 V (pour le pack batterie), la seule capable actuellement de pouvoir autoriser des charges ultra rapides. En marge de ces investissements, Ionity entend aussi remplacer une partie des stations-service actuelles en ouvrant des complexes Ionity (appelé Oasis), c’est-à-dire un parc de bornes agrémentées d’un magasin, d’un café et d’un restaurant, voire d’un espace shopping. Les tenanciers de stations-service auraient-ils du mouron à se faire ?

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé