Électrique

La principale motivation des conducteurs de VE n’est pas l’environnement, mais l’argent

Les gouvernements veulent imposer la voiture électrique principalement pour des raisons environnementales. Mais pour les propriétaires, l’attrait est tout autre, comme le montre une étude récente sur la motivation à acheter un véhicule zéro émission.

Alain De Jong Alain De Jong | Publié le 04/08/2022 | Temps de lecture : 3 min

Une étude américaine montre que la protection de l’environnement n’est pas le facteur décisif dans le choix d’une voiture électrique. Une enquête commandée par Polestar sur le marché américain, auprès de plus de 5 000 conducteurs de voitures électriques, montre que 55 % d’entre eux n’avaient aucune motivation écologique lors de l’achat de ce véhicule. Il existe toutefois une différence en fonction de l’âge : les conducteurs âgés de 18 à 24 ans tiennent compte de l’impact environnemental limité de la conduite électrique.

Pour la plupart des personnes interrogées, cependant, les économies de coûts que la conduite électrique permettrait de réaliser ont été décisives, et pour 48% d’entre elles, il s’agissait en effet du facteur le plus important pour passer à l’électrique. En outre, 40 % ont cité la connectivité innovante et la technologie d’info divertissement de nombreuses voitures électriques comme principale motivation pour choisir ce type de voiture, tandis qu’un bon 30 % ont cité les performances élevées.

Publicité – continuez à lire ci-dessous

La course à la puissance

La plupart des conducteurs de véhicules électriques ne sont pas du tout écolos !

Ce dernier facteur peut expliquer l’escalade des constructeurs vers des voitures électriques toujours plus puissantes et rapides. Il s’agit certes d’une belle démonstration du savoir-faire technologique des marques en matière de motorisation électrique, mais elle va totalement à l’encontre des objectifs écologiques initiaux de la transition, à savoir une conduite plus propre et plus économique.

Polestar en tire ses conclusions. Gregor Hembrough, directeur général de Polestar North America, déclare que « les consommateurs accordent désormais effectivement plus d’importance à une connectivité optimale dans un environnement numérique au style magnifique, au sein d’un concept de voiture durable et respectueux de l’environnement. »

Cette étude confirme aussi largement les tendances actuelles du marché européen, où l’électrification a d’abord été lancée dans les segments haut de gamme les plus chers par des propriétaires motivés principalement par les avantages fiscaux associés aux véhicules électriques.

La plupart des conducteurs de véhicules électriques ne sont pas du tout écolos !

En Belgique, dans ce contexte, vous avez vu il y a quelques années la percée des hybrides rechargeables sur le marché des voitures de société, qui seront massivement remplacées à partir de 2026 par des voitures 100% électriques, les seules qui seront encore entièrement déductibles fiscalement à partir de cette date.

L’environnement est donc certainement un facteur important de la transition énergétique dans le secteur automobile, mais la motivation financière est tout aussi importante pour soutenir et accélérer cette transition, c’est certain.

Partager l’article

En savoir plus sur


Dernières infos

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Gocar c'est aussi plus de 30.000 véhicules de stock !

Découvrez toutes les actualités

Articles liés au même sujet

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

Des véhicules pour vous

Voitures

A la une

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Publicité