Électrique

Tesla Gigafactory en Allemagne : une subvention de 1,1 milliard d’euros

Tesla a prévu une large expansion de ses activités dans les années à venir. Il s’agit notamment de construire de gigantesques usines de fabrication pour les batteries, les fameuses Gigafactory. Actuellement, une unité est en construction en Allemagne, un projet que le gouvernement allemand a manifestement soutenu à coups de (très gros) subsides. Et Elon Musk n’a évidemment pas dit non.

Écrit par Alain De Jong | 09/09/2021

La croissance rapide du marché des voitures électriques accroît naturellement les besoins en batteries pour alimenter ces véhicules. Pour assurer l’approvisionnement, plusieurs fabricants ne s’adressent plus à des sous-traitants, mais préfèrent détenir leur propre site de production, quitte à fournir d’autres constructeurs, voire servir d’autres applications.

Tesla est évidemment très concerné par la situation et il s’est posé en pionnier en étant le premier à annoncer la production de ses propres batteries. Ainsi, la Gigafactory construite au Nevada il y a quelques années n’est que la première d’une longue série, aux États-Unis, comme dans le reste du monde, dont l’Europe. C’est évidemment une très bonne pioche pour Tesla, surtout à l’heure où les gouvernements annoncent les uns après les autres la fin du thermique à brève échéance (2035 chez nous).

Une Gigafactory à Berlin

La Gigafactory programmée par Tesla en Europe se trouvera à Grünheide, en Allemagne, près de Berlin. Et il apparaît aujourd’hui qu’il y a eu d’âpres combats pour que cette unité de production soit implantée sur ce territoire. En effet, selon le journal allemand Der Tagesspiegel, le gouvernement allemand accorde une subvention de 1,1 milliard d’euros pour la construction de cette usine de batteries. Cet argent proviendrait d’un fonds d’investissement public de 2,9 milliards d’euros que le gouvernement allemand a décidé d’affecter au soutien de projets d’usines de batteries.

Selon le journal, le financement de la Gigafactory allemande de Tesla ferait déjà l’objet d’un accord et la seule condition restante résiderait dans l’approbation finale du permis de construction. Une formalité. L’ensemble du projet nécessiterait un investissement d’environ 5 milliards d’euros et devrait créer quelque 2.000 emplois.

Aussi pour l’assemblage du Model Y

Tesla Model Y

Cela dit, l’usine de Berlin ne produira pas que des packs de batterie. Il est en effet aussi attendu que celle-ci assemble le Model Y, le prochain SUV compact de la gamme américaine. Cette perspective assurera probablement la poursuite de la percée de la marque sur notre continent. Jusqu’ici, le calendrier a été retardé par divers problèmes de construction. Tesla se veut pourtant rassurant et laisse entendre que la production pourra démarrer dans les temps, soit cette année encore.

En savoir plus sur

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé