ESSAI Audi A4 : L’hybridation en plus

Avec la Série 3 de BMW et la Classe C de Mercedes, l’Audi A4 représente ce qui se vend le mieux dans l’univers des grandes familiales. Sortie voici plus de 4 ans, il fallait remettre les compteurs à jour…

ESSAI Audi A4 : L’hybridation en plus

Niveau design, les changements sont un peu plus profonds qu’à l’accoutumée : la calandre est plus large et plus plate, et de nouvelles lignes horizontales soulignent la largeur tant à l’avant qu’à l’arrière. En outre, l’A4 est désormais équipée en série de phares LED.

A bord, l’ambiance est élégante et fonctionnelle. Un nouvel écran tactile légèrement tourné vers le conducteur trône au centre du tableau de bord et le nouveau système MMI ultra-connecté offre une expérience de commande digne de celle d’une tablette. Dommage tout de même que la commande rotative du MMI disparaisse au profit du tout tactile !

Hybridation légère

Audi propose six moteurs turbo de 150 à 347 chevaux, et deux offres supplémentaires (30 TDI 136ch et 35 TDI 163ch) enrichiront l’offre d’ici quelques semaines. Cinq de ces moteurs sont dotés d’un système d’hybridation légère 12 Volts, voire 48 pour la puissante S4 (347ch). Si pour cette dernière il s’agit surtout de booster les performances, l’hybridation légère sert avant tout à moins consommer. Audi annonce un gain moyen de 0,3l/100km qui peut paraître léger, mais il faut admettre que les blocs diesels, comme le 35 TDI essayé ici, sont déjà remarquablement sobres, dépassant rarement les 5l/100km en conduite normale ! Dommage que nos autorités chassent toujours plus le diesel, car ces exemplaires-là consomment vraiment peu, et émettent donc moins de CO2 et de particules.

Cette prise en main nous a permis d’apprécier à nouveau les qualités du châssis Audi, neutre et bienveillant. Et il nous a aussi semblé que la direction était mieux calibrée que sur les anciennes versions. Enfin, la qualité de filtration des aspérités fait toujours de l’A4 une excellente machine à rouler !

Conclusion

Si le marché des grandes familiales premiums se porte aussi bien chez nous, c’est en grande partie grâce aux sociétés. Et cette “nouvelle” A4 ne manque pas d’atouts pour continuer à faire tourner la boutique !

L’A4 TDI 163ch en quelques chiffres

Moteur: 4 cyl. turbo diesel, 1.968cc ; 163ch à 3.250tr/min ; 370Nm à 1.500tr/min.

Transmission: aux roues avant.

Boîte: automatique DSG 7.

L/l/h (mm): 4.762/1.845/1.431

Poids à vide (kg) : 1.570

Volume du coffre (l) : 495 – 1.152

Réservoir (l) : 54

0 à 100 km/h (sec.) : 8,2

Prix : 40.200 € TVAC

Puissance : 163 ch

Vitesse maxi : 210 km/h

Conso. mixte : 3,9 l/100km

CO2 : 101 g/km