Rouler vite en Allemagne : 5 conseils indispensables !

Sur certaines sections des autoroutes allemandes il n’y a pas (encore) de limitation de vitesse et pour ceux qui ont une voiture très puissante, il est tentant de vérifier si la vitesse maximale théorique est conforme à la pratique. Si c’est le cas pour vous, tenez compte des 5 points suivants.

Rouler vite en Allemagne : 5 conseils indispensables !

1. État de la voiture

Bien sûr, votre voiture doit être en parfait état. Les freins et les pneus sont très importants, y compris la pression des pneus.

2. Position de conduite

La position correcte vous permet d’exercer un contrôle maximal, ce qui est certainement nécessaire lorsque vous conduisez une voiture puissante. Les bras doivent être légèrement fléchis et garder les deux mains sur le volant.

3. Regardez devant ET derrière

Si vous vous retrouvez avec une (des) voiture(s) plus lente(s) devant vous, faites une pause. Après tout, on ne sait jamais qu’un automobiliste ou un motard change soudainement de voie, avec toutes les conséquences possibles. De plus, vous devez toujours tenir compte des véhicules plus rapides qui se trouvent derrière vous. Faites donc place à temps pour cette Porsche, Ferrari ou Golf tunée qui tente de battre elle-même un record.

4. Concentration !

La musique peut vous donner envie de vous dépêcher et c’est tout sauf idéal si vous conduisez une voiture jusqu’à ses limites. Alors ne soyez pas distrait et gardez les yeux sur la piste. La moindre erreur de direction peut être fatale.

5. Les derniers kilomètres sont les plus durs

Plus vous vous rapprochez de la vitesse maximale (non-bridée), plus la progression sur l’indicateur de vitesse est lente. Par exemple, si vous voulez rouler à 300 km/h, vous verrez que le temps passe lentement entre 290 et 300. Et faites attention à l’effet tunnel !

Avez-vous aussi des conseils ?