Si ce sont les SUV qui assurent le rôle de locomotive quand il est question de volume chez Porsche, la championne de la rentabilité, c’est bien la « bonne vieille » 911. Assurément, c’est toujours elle la véritable vache à lait de la maison allemande.

Un tiers des revenus !

Car si elle ne représente que 11 % des ventes totales de Porsche, la 911 assure à elle toute seule près d’un tiers (29 %) des revenus totaux de la marque allemande d’après les chiffres avancés par les analystes de Bloomberg. D’ailleurs, c’est bien cette icône qui est la voiture la plus rentable de la planète. Selon le classement publié par Bloomberg, la Porsche 911 est en effet la voiture la plus rentable de 2019 devant d’autres joyaux européens. La 911 devance dans ce classement le SUV d’Aston Martin DBX (sur base de chiffres prévisionnels, puisque ce SUV n’est attendu que pour la fin de l’année), la Ferrari F8 Tributo (qui vient récemment de se présenter en version découvrable Spider) et les deux grands SUV allemands de BMW et Mercedes (X5 et GLE).

Toujours plus !

Quel est le secret de la 911 ? Selon les analystes de Bloomberg, ce sont surtout ses options tarifées à prix d’or, alors que la voiture « nue » est déjà très rentable, qui permettent à la 911 de devenir une véritable poule aux œufs d’or. Mais aussi ses nombreuses déclinaisons haut de gamme. Déjà très rentable dans sa version « normale », la 911 affiche ainsi une rentabilité record dans ses variantes GT3, Turbo, Turbo S sans compter les séries spéciales. « La simple version Turbo de la 911 pourrait à elle seule représenter un demi-milliard de dollars de profits pour Porsche par an » précise notamment Bloomberg dans son étude. Voilà qui doit faire rêver de nombreux constructeurs à travers le monde… et certainement faire penser à certains clients qu’ils paient décidemment leur 911 bien trop cher !

Source : Bloomberg