Style

C’est l’argument numéro 1 de la toute nouvelle Peugeot 208 ! Même si cela reste subjectif, son style musclé semble faire mouche auprès des spécialistes et du public. Comme nous avons pu le constater, même le patron du design de Renault, Laurens van den Acker, est venu admirer la rivale sur le stand Peugeot à Genève. Du côté de Renault, on a choisi de faire évoluer le style de la Clio dans la continuité. Même si toutes les pièces de carrosserie sont nouvelles, le résultat est un style qui semble à mi-chemin entre celui de la Clio IV et celui de la Mégane.

Intérieur

Ici, c’est la Renault Clio V qui évolue le plus ; il faut noter que la qualité de l’intérieur de la Clio de précédente génération lui avait souvent été reprochée. On retrouve maintenant des plastiques de meilleure qualité, ainsi qu’un grand écran central très moderne placé verticalement. Bien dans la tendance, les compteurs peuvent être remplacés par un grand écran. C’est également le cas chez Peugeot où la 208 se distingue avec un effet 3D réussi qui permet de mettre les informations les plus importantes à l’avant-plan. Le petit volant placé en-dessous des compteurs reste de la partie. Enfin, les deux rivales offrent des touches dites piano ; nous avons cependant préféré la finition de la Peugeot.

Motorisations

En essence, la Renault Clio V propose des motorisations de 75, 100 et 130 chevaux, tandis qu’en diesel, la citadine recevra le 1.5 BluedCi de 85 et 115 ch. À partir de 2020, Renault proposera aussi une motorisation hybride avec une petite batterie de 1,2 kWh. En matière d’électrification, Peugeot remporte la mise puisque la 208 est déclinée en une variante 100% électrique avec 136 chevaux et une autonomie de 340 km. Elle sera aussi disponible avec le 3 cylindres essence 1,2l décliné en 75, 100 et 130 chevaux, et même en diesel avec le 1,5l de 100 chevaux.