Infos pratiques

Comment publier l’annonce idéale d’une voiture d’occasion ?

Le marché de l’occasion est en effervescence en raison des gros retards de livraisons des voitures neuves. C’est probablement l’occasion de le faire pour ceux qui vendent. Oui, mais comment rédiger l’annonce parfaite pour sa voiture d’occasion ?

Écrit par David Leclercq | 13/11/2021

Le marché de la voiture d’occasion est en pleine ébullition. Cela fait déjà plusieurs années qu’il domine celui du neuf, mais la tendance est encore plus marquée actuellement, notamment parce que le marché des voitures neuves souffre des pénuries de puces. Résultat : des acheteurs qui se tournent vers des véhicules d’occasion. Naturellement, la demande en hausse (alors que l’offre stagne) fait aussi grimper les prix. Du côté des vendeurs, il y a donc certainement des chances de pouvoir faire des affaires.

Cela dit, ce n’est pas parce qu’on a une voiture à vendre qu’on en tirera le prix qu’on souhaite. À ces fins, il faut en effet savoir bien présenter la voiture à vendre. Et à rédiger une annonce en bonne et due forme qui donnera envie aux acheteurs. Car dans une annonce, il y a les photos, mais aussi le texte. Voici donc quelques conseils de rédaction.

Des photos attractives et de bonnes qualités

comment vendre sa voiture occasion

La première chose à faire lorsqu’on souhaite placer une annonce pour une voiture d’occasion est de prendre de bonnes photos du véhicule en question. C’est vraiment un paramètre à ne pas négliger, car les acheteurs font d’abord leur shopping avec les yeux. Les chiffres montrent en outre que les annonces sans photo ne suscitent pratiquement aucun intérêt des visiteurs/surfeurs.

Pour ce faire, prenez un bon appareil photo ou, à défaut, un smartphone qui fait des images de bonne qualité (demandez-en un à prêter au besoin). Lavez d’abord la voiture, car une voiture sale n’inspire pas la confiance. Allez ensuite sur un parking et évitez que l’on puisse voir d’autres voitures en arrière-plan. C’est perturbateur. Choisissez donc un endroit neutre et variez les plans : de ¾ avant, de ¾ arrière, avant, arrière, profil. N’oubliez pas de mettre quelques détails aussi (des phares led ou xénon par exemple, de la jante (surtout si les pneus sont récents), etc. N’oubliez pas de prendre aussi des photos de l’intérieur. La planche de bord doit être prédominante. Pour bien la photographier, passez sur la banquette arrière, abaissez les dossiers avant et photographiez-la sur toute sa largeur. N’oubliez pas non plus les détails de l’habitacle (sièges en cuir, coffre, système de navigation, compteur, kilométrage pour attester de la bonne foi, etc.)

Dans la mesure du possible, évitez les photos au flash qui ne donnent rien (ou alors génèrent de gros reflets très inesthétiques). Pensez donc à opérer en journée et si possible aussi à l’ombre pour éviter les ombres lorsqu’il y a du soleil.

Quid de la plaque d’immatriculation ?

comment vendre sa voiture occasion

Si vous souhaitez vous protéger des petits malins et des plus gros bandits, il est toujours souhaitable de cacher la plaque d’immatriculation de votre voiture sur les photos. Pour cela : soit vous les dévissez, soit vous les masquez au moyen de gros scotchs, soit vous êtes un as (soit vous connaissez un as) de la retouche photo qui peut vous l’effacer (entre nous, n’importe quel logiciel aujourd’hui, même gratuit, permet de flouter des parties d’image et cela très facilement).

Un descriptif clair et honnête

comment vendre sa voiture occasion

La description de l’annonce est aujourd’hui majoritairement automatisée sur les sites de petites annonces. Il faut donc cocher les cases telles que la marque, le modèle de carrosserie, la couleur, le nombre de portes, le moteur, la finition, le type de boîte, etc. Il faut aussi renseigner la date de première mise en circulation, la puissance fiscale, le kilométrage, etc. Tout cela est assez rapide, mais essayez surtout de renseigner des informations justes (finition, CO2 ou moteur par exemple).

N’oubliez évidemment pas (soit dans la partie automatisée, soit dans le texte libre) de renseigner les options ou packs dont est équipé le véhicule mis en vente. Ce doit être le cas du GPS intégré, du climatiseur (bizone ou non), des sièges chauffants, etc. Car tous ces éléments permettront de justifier un prix plus élevé.

Pour terminer la description, n’hésitez pas donner des précisions sur la régularité des entretiens ou un remplacement récent (freins, pneus, etc.). Donnez enfin des informations sur la qualité réelle de la voiture : comme neuve, état excellent, très bon état, etc. Soyez donc aussi honnête et indiquez si le bouclier est rayé par exemple. Cela permettra aux potentiels acheteurs de venir en connaissance de cause. Ils ne perdront pas leur temps. Et vous non plus.

Quel prix ?

Il n’est jamais facile de fixer le prix d’une voiture. Si plusieurs cotes officielles existent, elles ne constituent qu’une piste, mais pas un absolu. Pour déterminer au mieux le prix, surfez sur les sites de vente en ligne et faites la comparaison entre votre voiture et les autres offres en ligne. Vous pourrez ainsi apprécier au mieux la réalité du marché et le mettre en lien avec les qualités de votre propre automobile.

Pensez aussi au délai de vente auquel vous aspirez : vendre vite signifiera un prix plus bas. Au contraire, si vous n’êtes pas pressé, vous pouvez alors vous placer dans la fourchette haute. Quoi qu’il en soit, pensez à toujours garder une petite marge de manœuvre pour la négociation avec l’acheteur. Et fixez-vous le prix plancher en dessous duquel vous ne descendrez pas. Bonne vente !

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé

Des véhicules pour vous

Voitures