Rumeur

La gendarmerie française bientôt en Alpine A110 ?

D’après plusieurs sources, la gendarmerie française aurait passé commande pour plusieurs Alpine. Des modèles redoutables qui se placent naturellement au-dessus des actuelles Mégane RS pourtant déjà véloces. De quoi susciter des vocations ? (photo : Les Alpinistes)

Écrit par David Leclercq | 07/10/2021

Après les Porsche en Belgique et en Allemagne, les Lamborghini en Italie et à Dubaï, la gendarmerie française sera-t-elle le prochain service des forces de l’ordre à intégrer des modèles ultra-sportifs sans ses rangs ? C’est la question qui pend à toutes les lèvres, car, selon plusieurs sources, l’Équipe Rapide d’Intervention (ERI) aurait bel et bien commandé plusieurs Alpine A110.

36 bolides

Au total, ce serait ainsi 36 Alpine A110 qui auraient été commandées dont deux versions banalisées, les autres étant décorées aux couleurs de la gendarmerie. Apparemment, plusieurs exemplaires auraient déjà été livrés au carrossier Durisotti qui se chargera de les équiper. L’intéressé n’a toutefois pas répondu aux sollicitations du site internet Les Alpinistes qui rapporte l’information.

En réalité, la rumeur de l’arrivée d’Alpine A110 au sein de la gendarmerie dure depuis 2017, lors de la présentation de la voiture. Dès cette époque, la gendarmerie s’était en effet montrée très intéressée par l’acquisition de ces bolides de 252 ch (300 pour la version musclée). D’autres indices avaient par ailleurs été relevés plus tard, comme sur Facebook où on pouvait apercevoir la gendarmerie essayer l’A110 et critiquer sa consommation élevée. Ils avaient notamment commenté l’essai comme suit : « les essais se sont révélés concluants… mais nos cartes « carburant » ne sont pas dimensionnées. Nous nous sommes donc résignés à la restituer au concessionnaire. Peut-être la reverrons-nous un jour sur nos autoroutes ».

De la Mégane RS à la Cupra Leon

Renault Megane RS Police

Depuis quelques années, la gendarmerie française recourt déjà à des petits bolides : les Mégane RS d’interception développent en effet 280 ch, mais se montre plus lourdes que l’Alpine. Récemment toutefois, le contrat qui courait entre la gendarmerie et Renault avait été rompu et la maréchaussée s’était tournée vers la marque Cupra (Seat) et la Leòn. Cela dit, les choses ne suivent pas normalement leur cours, car ce sont seulement 17 Cupra qui ont été commandées.

Cupra Leon Police

Apparemment, la gendarmerie aurait lancé un nouvel appel d’offres pour de nouveaux véhicules d’interception, mais qui devraient présenter des qualités environnementales. L’état-major aurait même indiqué que des véhicules hybrides seraient privilégiés, ce qui écarterait naturellement le cas de l’Alpine A110.

À ce titre, la seule voiture qui pourrait prétendre à ce cahier des charges serait la Peugeot 508 PSE, mais dont le tarif est nettement plus élevé que celui de la Cupra Leòn. Reste donc à voir comment la gendarmerie arbitrera son choix. Réponse dans les prochaines semaines. En attendant, restez prudents…

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé