Sport Automobile

6 voitures de rallye que nous n’oublierons jamais

Construites pour briller dans les épreuves du championnat mondial, ces voitures de rallye ont brillé par leurs performances ou leur esthétique attirante. Voici 6 modèles que nous n’oublierons jamais

Écrit par Maxime Hérion | 09/01/2022

1. Subaru Impreza GT Turbo

Cette berline au look assez quelconque (photo ci-dessus) cachait bien son jeu avec son moteur 2 litres turbo et sa transmission intégrale. Devenue en son temps le sommet de la coolitude grâce à son côté « car next door » et ses performances de premier ordre, elle s’est illustrée avec le grand Colin McRae.

2. Audi Quattro

L’Audi Quattro, c’est un monstre reconnaissable entre 1000 rien qu’avec le son unique de son moteur 5 cylindres turbo. C’est aussi une voiture incroyablement rapide que l’on a pu voir se battre contre d’autres légendes du groupe B avec des pilotes comme Mikkola, Blomqvist ou encore Mouton.

Publicité

Audi Quattro Blomqvist

Enfin, la Quattro se distinguait par un look d’enfer et une décoration jaune et blanche qui lui allait comme un gant.

3. Ford Escort RS Cosworth

Avec son aileron pelle à tarte à l’arrière et son kit carrosserie tout droit sorti des rêves des tuners des années 90, la Ford Escort RS Cosworth était ce qui se faisait de mieux à l’époque.

Ford Escort RS Cosworth

En Belgique, on l’a beaucoup vue aux mains de Patrick Snijers ou de Bruno Thiry. (image via Snap Lap)

4. Austin Metro 6R4

Vous prenez une citadine sans charme anglaise, vous la videz entièrement et vous lui installez un moteur V6 développé par Williams en position centrale, le tout avec une transmission intégrale : vous obtenez la Metro 6R4.

Austin Metro 6R4

Marc Duez a roulé avec cette petite boule de nerfs bodybuildée aux Boucles de Spa en 1986.

5. Renault 5 Maxi Turbo

Ultime évolution de la Renault 5 Turbo, la Maxi se démarquait pas son côté bestial. Avec un poids de 900 kg et 350 ch, elle envoyait « sévère » ! C’est surtout l’immense Jean Ragnotti qui a su la maitriser, lui qui a remporté le Tour de Corse 1985 à son volant.

Renault 5 Maxi Turbo

Son look presque scandaleux a inspiré toute une génération de propriétaires de Renault 5 « normales » qui n’hésitaient pas à faire ressembler leur voiture à leur idole des rallyes.

6. Lancia Delta

La Lancia Delta S4 apparaît en 1985 et elle est spécifiquement destinée à prendre part au Championnat du monde des rallyes (Groupe B). Spécificité : son moteur est à l’arrière. Dès l’année suivante, Lancia commercialise la HF 4WD de route (165 ch) puis l’année d’après la HF Integrale qui pointe à 185 ch. Elle se déclinera ensuite en 16 v (200 ch) puis en dans des variantes « Evoluzione » (1 et 2, 210 et 215 ch) aujourd’hui particulièrement recherchées.

Lancia Delta Integrale

Notez que les ingénieurs de Lancia auront réussi leur pari : ils auront remporté six titres successifs de Champion du Monde des rallyes !

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé