Débusqué par nos photographes en pleine séance de tests dans le grand Nord, le remplaçant du Z4 repart d’une feuille blanche pour se recentrer sur l’essentiel : le plaisir de conduite. Il devrait notamment reposer sur un châssis mariant l’aluminium à la fibre de carbone, gage de légèreté.

La cible de ce Z5 serait désormais la Porsche Boxster, ce qui se traduirait par un abandon de ses motorisations les plus modestes. Au contraire, des blocs plus puissants et des finitions haut de gamme pourraient même en faire une alternative aux Porsche 911 et Jaguar F-Type.

Si la rumeur se confirme, ce Z5 serait développé conjointement avec Toyota, et servirait de base à la future Supra.