Porsche 993

993

La der’ des der’ ! La 993 a été l’ultime Porsche à moteur refroidi à air, solution technique datant de la fin des années 40, à la création de la marque. Les puristes ont crié au scandale lorsque la 996 est passée au refroidissement par eau, en 1998. Pourtant, ce changement n’a pas porté préjudice à la marque !

Citroën 2CV (et ses dérivés)

2CV

Conçue pour être efficace et très bon marché, la Citroën 2CV a permis le motoriser la France et l’Europe de l’après-guerre. Son petit bicylindre (de 375 à 602 cc !) était incassable et frugal. Par contre, sa faible puissance de 9 à 31 ch la rendait rapide comme une mob’ !

Fiat 500

500

La Fiat 500, c’est la 2CV italienne. Imaginée dans le but de concurrencer les deux-roues qui étaient jusque-là les seuls moyens de locomotion accessibles à la majorité des ménages, la 500 disposait d’un petit bloc deux cylindres de 479 cc (499.5 cc plus tard) qui était suffisant pour l’emmener en ville en en-dehors (mais pas trop loin quand même !).

Volkswagen Coccinelle

Kafer

Voulue par Hitler, conçue par Ferdinand Porsche et mise en production par l’Armée Britannique, la Volkswagen, baptisée de façon informelle « Coccinelle », a marqué l’histoire de l’automobile avec une production longue de 57 ans ! Son quatre cylindres à plat refroidi par air a servi à tout (Combi, buggies, etc.), y compris aux pompiers qui l’utilisaient dans leurs pompes à eau !

Tatra T87

Tatra

Avant de devenir une marque de camions, Tatra produisait de magnifiques voitures de luxe à la ligne particulièrement étudiée pour être aérodynamique ; la T87 était de celles-là. Sous le capot arrière, on trouvait un très original V8 refroidi par air. D’une cylindrée de 3 litres, celui-ci développait 85 ch. Grâce à son coefficient de pénétration dans l’air particulièrement avantageux, la T87 pouvait atteindre 165 km/h en pointe, un chiffre exceptionnel pour l’époque (1936-1950) !