Achetez une voiture d'occasion

Voitures d’occasion : l’offre en Belgique

Le marché belge de l’occasion n’a jamais vu autant de types de carrosseries et de motorisations différents, et l’offre dépasse d’ailleurs la demande pour certaines catégories. Nous avons repris les derniers chiffres de Gocar DATA, notre centre d’analyse, pour vous donner un aperçu.

Écrit par Joris Bosseloo | 21/06/2021

Marques

Le top 5 des marques de voitures les plus représentées sur le marché belge de l’occasion est entièrement allemand. VW est en tête, suivi de près par BMW et Mercedes et, dans une moindre mesure, par Opel et Audi. Ensemble, ils représentent près de 44,4% du nombre total d’annonces. Si l’on considère les 20 premiers, ces « cinq grands » sont suivis par Peugeot, Ford, Renault, Citroën, Toyota, Fiat, Volvo, Skoda, Nissan, Kia, Hyundai, Mini, Seat, Porsche et Land Rover, dans cet ordre.

Styles de carrosserie

La catégorie compacte (citadine et hatchback) revendique près d’un tiers du gâteau, suivi par: le break, la berline, le SUV compact, l’utilitaire, le monovolume compact, le grand SUV, le grand monovolume, le cabriolet, le crossover (qui peut en fait être classé dans la catégorie des SUV) et enfin le coupé. Remarque importante : cet aperçu porte sur l’ensemble du marché des voitures d’occasion et donc sur des modèles de tous âges. En examinant l’année de construction, on constate que plus le véhicule est jeune, plus il est probable qu’il s’agisse d’un SUV. Concrètement, parmi les modèles construits en 2021, il y a presque 31% de plus de SUV en stock (grands et petits) que de citadines (comme une VW Polo) et de voitures compactes de classe moyenne (comme une VW Golf) réunies.

Carburants

La voiture diesel représente un peu plus de la moitié (50,2%), ce qui est logique puisque le diesel était autrefois encouragé par le gouvernement. La voiture essence représente 45,3%, la voiture hybride (normale et rechargeable) à peine 2,8% et la voiture électrique une part encore plus faible (1,3%). La part très marginale (0,4%) qui reste est représentée par les carburants alternatifs tels que le GPL et le GNC. Les chiffres montrent également qu’une voiture diesel est généralement vendue (beaucoup) moins cher que son équivalent à essence, et qu’une hybride est plus chère. Fait d’autant plus logique puisque les voitures à essence, et surtout les hybrides, sont les plus populaires, et que la majorité des voitures plus âgées sont des diesels. À cet égard, le marché de l’occasion s’est complètement déséquilibré, conséquence du scandale du dieselgate et du nombre sans cesse croissant de zones à faibles émissions (LEZ). La même tendance peut être observée ailleurs en Europe.

Transmissions

La grande majorité des voitures (63,5%) à vendre en Belgique ont une boîte de vitesses manuelle. Il y a fort à parier que ce pourcentage diminuera au fil des ans et finira par devenir (beaucoup) plus faible que la part des modèles équipés d’une transmission automatique. En particulier dans les catégories dites « premium », les transmissions manuelles sont devenues l’exception plutôt que la règle, sans parler des voitures électriques qui ne disposent que d’une seule vitesse et de la marche arrière.

Prix

Bonne nouvelle pour les consommateurs, car la grande majorité des voitures proposées (72,5%) coûtent moins de 20.000 €. La tranche allant jusqu’à 10.000 euros est la mieux représentée, avec près de 15,7% de voitures en plus par rapport à la tranche de 10.000 à 20.000 euros, qui elle-même représente un peu plus de la moitié de la tranche allant de 20.000 à 30.000 euros. À partir de là, la courbe diminue progressivement, ce qui n’est évidemment pas surprenant. Les occasions demandant au moins 100.000 euros représentent moins de 0,24% du total. Mais là aussi, il faut tenir compte du fait que les modèles de tous les âges sont concernés. Logiquement, les voitures d’occasion coûtent plus cher au plus elles sont récentes.

Vendeurs

La répartition des vendeurs est tout sauf équilibrée. Pas moins de 67,18% des véhicules d’occasion mis en vente le sont par des professionnels, qui ont l’avantage de pouvoir séduire les clients potentiels avec une garantie obligatoire de 1 à 2 ans.

Chiffres : Gocar DATA (25 mai 2021)

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé

Des véhicules pour vous

Voitures