Acheter une voiture d'occasion

Voitures d’occasion : D’Ieteren MyWay s’ouvre aux autres marques

Jusqu’ici la filiale de D’Ieteren focalisée sur les voitures d’occasion, MyWay, ne revendait que les voitures du groupe. Désormais, d’autres marques de voitures seront aussi vendues par cet important distributeur qui entend surfer sur l’explosion de la demande enregistrée ces deux dernières années.

David Leclercq David Leclercq | Publié le 18/11/2022 | Temps de lecture : 2 min

MyWay, la filiale de D’Ieteren qui s’occupe de vendre des voitures d’occasion, est une affaire qui roule. Car entre 2020 et 2022, les ventes ont progressé de 25 % s’octroyant même 20% des parts de marché du secteur en Belgique (15 % précédemment). Plus que jamais, MyWay semble dès lors s’ériger comme un acteur incontournable du secteur pour les acheteurs, comme en attestent d’ailleurs les chiffres de fréquentation de la plate-forme en ligne qui a connu, elle aussi, une croissance des visites de plus de 200%.

Forte de ce succès, MyWay souhaite encore renforcer sa position sur le marché, notamment en ouvrant ses showrooms et parkings à d’autres marques que celles distribuées par le groupe D’Ieteren. Vincent Hallez, Marketing Project Manager explique que cette ouverture ne modifiera pas les « exigences qui ont fait le succès de My Way », à savoir la vente de véhicules de moins de 8 ans ou 150.000 km.

Publicité – continuez à lire ci-dessous

MyWay2

Reconditionnés

Comme de bien entendu, les véhicules issus d’autres marques qui atterriront chez MyMay seront également entièrement reconditionnés et certifiés par l’enseigne et la garantie octroyée sur certains d’entre eux pourra même aller jusqu’à 5 ans – probablement pour certains jeunes véhicules japonais qui proposent une couverture plus généreuse.

Depuis cette année, MyWay ne rachète en outre plus les véhicules qu’aux professionnels. Les particuliers peuvent aussi céder le leur à l’enseigne avec la formule My Way Buy. Le processus est plutôt simple et rapide pour l’intéressé qui, via la plate-forme, peut renseigner les principales caractéristiques de sa voiture et recevoir quelques instants plus tard une offre de rachat qui sera confirmée après passage du véhicule dans un centre d’inspection.

Voilà encore une nouvelle manière pour le groupe D’Ieteren d’étendre ses activités et son emprise sur le marché automobile belge dont il détenait au premier semestre de cette année 22,2 % (marché du neuf). Il reste toutefois à voir si cette opération sera bonne sur le long terme, car, entretemps, l’engouement pour les voitures d’occasion est un peu retombé en raison, notamment, de la reprise du marché du neuf.

Partager l’article


Dernières infos

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Gocar c'est aussi plus de 30.000 véhicules de stock !

Découvrez toutes les actualités

Articles liés au même sujet

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

Des véhicules pour vous

Voitures

A la une

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Publicité