Actualité

Amende pour un câble de recharge sur le trottoir

Ceux qui possèdent une voiture électrique mais ne disposent pas d’une allée ou d’un garage sont obligés de poser un câble sur le trottoir pour charger leur voiture électrique. Cela s’est traduit par une amende de 259 euros pour un Néerlandais.

Écrit par Alain De Jong | 30/07/2021

La transition vers la conduite électrique présente quelques problèmes pratiques. La charge, par exemple. Les personnes qui disposent d’un garage ou d’une allée, ou qui vivent à proximité d’une borne de recharge publique, n’ont pas à s’inquiéter. Mais les autres utilisateurs qui vivent dans une maison mitoyenne ou un appartement dépourvu de ces installations seront obligés de prévoir de recharger les batteries de leur voiture électrique. C’est pourquoi il y a de plus en plus de câbles électriques allant des maisons aux voitures électriques sur les trottoirs.

Et ce n’est pas toujours selon les règles de la ville ou de la commune. Omroep Flevoland rapporte qu’un homme d’Almere (Pays-Bas) a reçu une amende de pas moins de 259 euros pour avoir posé un câble de recharge de sa voiture sur le trottoir. Il préfère charger la batterie de sa Mitsubishi Outlander PHEV avec l’électricité verte produite par les panneaux solaires installés sur le toit de sa maison. Mais comme il n’a pas d’allée ou de garage, il doit dérouler le câble sur la chaussée.

Goulotte de câbles obligatoire

Il fait cela depuis des années sans aucun problème ni commentaire, et il s’assure également que le câble soit sous un tapis en caoutchouc et même éclairé la nuit.

En mai de cette année, cependant, la commune d’Almelo a décidé que plus aucun câble de recharge ne pouvait passer sur les trottoirs et que tous les conducteurs de VE devaient faire installer une goulotte de câble spéciale, pour laquelle ils devaient payer 181 euros. Le conducteur de la Mitsubishi a payé cette facture, mais n’a vu personne se présenter pour installer ce système obligatoire.

Mais à sa grande surprise, il a récemment reçu une lourde amende pour avoir posé le câble sur le pas de sa porte. Bien entendu, l’homme a protesté auprès de la commune, qui a promis de vérifier si l’amende avait été émise avant ou après la demande de goulotte de câble. Si la demande avait été faite avant, aucun paiement ne devra être effectué.

Et en Belgique ?

Dans notre pays aussi, dérouler un câble de recharge sur le trottoir n’est en fait pas autorisé, mais dans de nombreuses villes, cela reste toléré dans l’attente d’un cadre juridique. C’est également le cas à Bruges, où le bourgmestre Dirk De Fauw (CD&V) considère qu’il s’agit d’une solution pratique temporaire, car “les personnes qui n’ont pas d’entrée ou de garage et qui ne disposent pas encore d’une borne de recharge publique dans la région doivent pouvoir continuer à charger leur voiture”.

À Bruges, toutefois, certaines conditions ont été posées. Le câble doit être recouvert d’un tapis à l’endroit où il traverse le chemin piétonnier, afin que les passants ne trébuchent pas dessus. La longueur du câble de chargement ne doit pas dépasser 10 mètres. Et on ne peut pas réclamer l’espace de stationnement public devant sa porte pour le rechargement.

En savoir plus sur

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé

Des véhicules pour vous

Voitures