Hybride classique

La voiture hybride classique a été popularisée par Toyota. Ces voitures embarquent une petite batterie et un petit moteur électrique en plus du moteur thermique qui sont capables de mouvoir le véhicule à basse vitesse. La batterie se recharge uniquement grâce aux décélérations.

L’autonomie en 100% électrique n’est pas très importante, mais ces véhicules ne demandent pas d’être branchés et donc d’avoir un garage. La consommation de carburant est réduite, plus particulièrement en ville.

Hybride rechargeable

La voiture hybride rechargeable est aussi appelé “plug-in hybrid”. Elle compte sur un moteur électrique plus puissant en plus d’une batterie de plus grande capacité. Ces véhicules peuvent être rechargés sur secteur ou sur borne rapide, et offrent quelques dizaines de kilomètres d’autonomie.

Selon l’utilisation et à condition d’être régulièrement chargées, les voitures hybrides rechargeables peuvent offrir une consommation d’essence proche de zéro tandis que le moteur thermique sera bienvenu sur de plus longs trajets. Sans être branchés, ces véhicules ne trouvent guère d’intérêt car batterie et moteur électrique les rendent plus lourds et donc plus gourmands.

Electrique

La voiture électrique est très différente car elle n’embarque aucun moteur thermique ni réservoir à carburant. On retrouve un (ou deux) moteur(s) électrique(s) compacts et une batterie de plus ou moins grande capacité qui offre, selon les modèles, d’une centaine à plusieurs centaines de kilomètres d’autonomie.

Il est obligatoire de la charger en électricité chez soi sur une prise classique ou sur une borne rapide à installer, ou encore sur des bornes publiques qui peuvent être assez rapides. Le coût d’entretien et de l’énergie est réduit, mais ces véhicules sont plus onéreux à l’achat.