Selon Futura Sciences, le bitume noir classique absorbe 80 à 95% du rayonnement solaire, tandis que ce nouveau revêtement développé par l’entreprise Japanese Oriental Company réfléchit 50 % des rayons. Cela permet ainsi de diminuer la température du bitume de 15 à 20 degrés.

Les réactions chimiques à l’origine de la pollution sont également ralenties, selon le journal Qatar Tribune, mais ce nouveau revêtement offre aussi d’autres avantages. La réduction du frottement avec les pneus permet de réduire la consommation de carburant, tandis que la couleur bleue offre une meilleure sécurité aux piétons en rendant les voitures plus visibles.

À l’heure actuelle, deux portions de 200 mètres de route ont été repeintes. Après la période test de 18 mois, l’expérience pourrait s’étendre si les résultats sont concluants.