La production de voitures électriques et donc de batteries est en hausse constante mais régulièrement des messages alarmants font état de pénurie. Dans une lettre adressée au comité britannique pour le changement du climat, des chercheurs du département de géologie du Musée National d’Histoire Naturelle avertissent cette fois de la possible pénurie de métaux nécessaires à la fabrication des batteries.

Selon eux, la production de nickel, de manganèse et de cobalt ne pourrait plus suffire. Ainsi, en 2050, le Royaume-Uni aura besoin à lui seul de l’équivalent de deux fois les ressources en cobalt extraites cette année. Ces scientifiques alertent aussi sur les futurs problèmes de production d’électricité au Royaume-Uni. Réussir à compenser la hausse de la production d’électricité nécessaire obligerait également à multiplier par cinq la capacité de production des panneaux solaires.