Au total, 4 pick-ups avaient relevé le défi: l’Isuzu D-Max, le Mitsubishi L200, le Nissan Navara et le Mercedes Classe X. Les essais se sont déroulés dans différentes conditions de déplacement, sur des routes de campagne, en circulation urbaine et sur autoroute.

Toutes les options de confort imaginables, comme la climatisation et les sièges chauffants, avaient été coupées tandis que les éventuels systèmes favorisant l’économie de carburant étaient activés. Par ailleurs, tous les véhicules ont dû faire le parcours avec une charge de 700 kg.

À l’issue des tests, le D-Max, qui revendique de série une masse tractable de 3,5 tonnes, s’est révélé être le pick-up qui combine le mieux consommation et efficacité. Avec une consommation moyenne de 9,05 l/100 km et les émissions de CO2 mesurées les plus basses, Isuzu a remporté le prix pour la deuxième année consécutive.