Le prix d’achat et d’entretien

La majorité du temps, sur base d’un même modèle, une motorisation diesel sera plus chère à l’achat que son équivalent à essence. À moins d’opter pour un leasing privé qui comprend tous les frais dans les mensualités à payer, vous devrez aussi anticiper le coût de vos entretiens. À nouveau, l’avantage revient au moteur à essence, moins cher à entretenir.

Le trajet quotidien

Si vous effectuez de petits trajets, de moins de 60 km (30 km aller et 30 km retour) par jour environ, privilégiez une voiture à essence. Cela est encore plus recommandé si vous roulez la plupart du temps en ville. Le diesel se montre bien plus intéressant sur autoroute et pour parcourir de nombreux kilomètres au quotidien.

Le kilométrage annuel

En ce début d’année, VAB communiquait le chiffre de 30.000 km/an comme kilométrage à partir duquel un véhicule roulant au diesel peut être rentabilisé. Aujourd’hui, en tenant compte des prix très élevés de ce carburant, on peut s’attendre à ce que ce « kilométrage pivot » atteigne les 35.000 km/an environ…

L’utilité

Même avec la présence quasiment globalisée des moteurs turbocompressés, à performances comparables, un moteur diesel proposera toujours plus de couple qu’un moteur à essence. Cela reste primordial pour les véhicules utilitaires qui doivent supporter des charges lourdes. Voilà pourquoi les pick-up, vans et autres camionnettes ne sont d’ailleurs proposés qu’avec des moteurs mazoutés.

Pour combien de temps ?

Enfin, si vous envisagez l’achat d’un véhicule diesel neuf pour le garder longtemps, tenez-vous informé ! Car de plus en plus de villes envisagent de ne plus laisser circuler les véhicules mazoutés. Si vous souhaitez acheter d’occasion, attention à la norme d’émission du véhicule (essence ou diesel) car les zones à basse émission (Anvers, Bruxelles) sont très contraignantes !