Revendue à un américain qui la laissera dormir à l’abri des années durant, cette M1 sera finalement envoyée en restauration chez Canepa, en Californie, en octobre 2012.

L’auto y sera démontée, restaurée et reconstruite fidèlement, avec autant de pièces d’origine que possible. Pour s’en assurer, l’entreprise fera même venir une autre M1 Procar dans ses ateliers.

Cette M1 a donc reçu de nombreuses pièces issues de la compétition, à commencer par le kit carrosserie, les rétroviseurs et les essieux. Les mécaniciens sont même parvenus à retrouver les jantes BBS à serrage central.

Quant au moteur six cylindres 3,5l, il a été envoyé chez VAC Motorsport pour recevoir une injection électronique et délivre désormais 414 chevaux.

Lire aussi: