Électrique

Bientôt des câbles de recharge sur le trottoir ?

Avec la promotion constante et considérable des voitures électriques, les aspects pratiques entrent également en jeu. Comme la recharge, notamment. Les personnes qui n’ont pas d’allée de garage peuvent-elles simplement faire passer un câble de recharge sur le trottoir ? Et notre réseau électrique pourra-t-il supporter cette charge supplémentaire ?

Alain De Jong Alain De Jong | Publié le 27/05/2021 | Temps de lecture : 5 min

Cette semaine, le ministre flamand de l’Intérieur Bart Somers (Open VLD) a lancé la proposition de disposer, via des « plans de bornes de recharge » communaux, de 66.000 points de recharge en Flandre d’ici 2030. Une bonne idée, et surtout une nécessité, pour rendre possible la percée des voitures électriques dans nos contrées. Le réseau pourrait être constitué d’un mélange de points de charge publics et privés dans les entreprises et chez les particuliers. Jusqu’à présent, tout va bien.

Cependant, quelques réserves ont immédiatement été émises. Par exemple, environ la moitié des Belges ne disposent pas d’une allée pour recharger leur voiture électrique en toute sécurité parce qu’ils vivent dans une maison mitoyenne ou un appartement. Ce qui n’a pas découragé certaines personnes convaincues, qui ont trouvé des solutions créatives, comme faire passer le câble de recharge de la voiture sur le trottoir. Une solution pratique qui est en fait interdite, mais qui est maintenant tolérée dans certaines villes, dont Bruges. “Les personnes qui n’ont pas d’entrée ou de garage et qui ne disposent pas encore d’une borne de recharge publique à proximité doivent pouvoir continuer à recharger leur voiture”, a déclaré le maire Dirk De fauw (CD&V).

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Nécessité d’un cadre juridique

A Bruges, cependant, quelques conditions ont été immédiatement posées. Un tapis qui protège les câbles doit être placé sur le câble à l’endroit où il traverse le chemin des piétons, afin qu’ils ne trébuchent pas dessus. La longueur du câble de chargement ne doit pas dépasser 10 mètres. Il n’est également pas possible de réclamer l’espace de stationnement public devant la porte pour le rechargement. Il s’agit d’une belle initiative de la part de la ville Bruges et de quelques autres villes, et qui illustre immédiatement la nécessité d’un cadre juridique clair pour garantir la sécurité des biens publics et éviter que les gens ne trébuchent sur un enchevêtrement de câbles de recharge.

VRT NWS a également été contacté à ce propos par l’Union des électriciens (Eloya), qui déclare que “notre réseau électrique actuel est absolument incapable de faire face à la demande supplémentaire d’électricité, et que la pose de câbles de recharge au-dessus ou en dessous de la chaussée n’est ni logique, ni sûre, car une station de recharge n’est qu’une prise de courant stylisée. De plus, les utilisateurs doivent garder à l’esprit qu’un système électrique devra être réinspecté après l’installation d’une borne de recharge, car une modification y aura été apportée. En bref, nous n’en sommes pas encore là…

Image : Gocar.be

Partager l’article

En savoir plus sur


Dernières infos

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Gocar c'est aussi plus de 30.000 véhicules de stock !

Découvrez toutes les actualités

Articles liés au même sujet

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

Des véhicules pour vous

Voitures

A la une

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Publicité