Électrique

Lidl se bat contre les « squatteurs de bornes »

À titre de promotion, Lidl et plusieurs autres magasins proposent des bornes de recharge gratuites pour les voitures électriques dans leurs parkings. Mais apparemment, les « voleurs d’électricité » qui ne font aucun achat en abusent beaucoup. 

Alain De Jong Alain De Jong | Publié le 01/07/2022 | Temps de lecture : 2 min

La transition vers l’électrification signifie qu’il y a également un grand besoin de points de recharge. Le développement d’un réseau dense de bornes de recharge a commencé, mais il faut encore beaucoup de temps pour couvrir suffisamment l’ensemble du territoire. C’est pourquoi les initiatives des supermarchés visant à installer des bornes de recharge dans leurs parkings sont tout à fait louables. Ces dernières sont également de plus en plus utilisées, car dans de nombreux cas, l’électricité est gratuite. Et cela, bien sûr, est une bonne chose en ces temps où l’énergie est chère.

Voleurs d’électricité

L'enseigne doit faire face à des "voleurs d'électricité" qui viennent recharger leur voiture sans faire de courses. 

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Mais apparemment, ce service de recharge gratuit devient quelque peu incontrôlable. La chaîne de supermarchés Lidl, par exemple, a remarqué que ses stations de recharge étaient le théâtre d’un important “tourisme de charge” de la part de personnes qui viennent recharger leur voiture électrique sur les chargeurs rapides, souvent d’une capacité de 50 kW, sans faire d’achats dans les magasins. Ce n’est évidemment pas le but recherché, si bien que Lidl parle de “voleurs de courant”.

Le supermarché va donc abaisser la capacité de ses bornes de recharge à 25 kW afin de décourager ces personnes peu délicates. Il envisage également un système permettant de réserver la recharge gratuite aux clients de Lidl qui viennent effectivement faire leurs courses dans le supermarché, rapporte GVA.be.

L'enseigne doit faire face à des "voleurs d'électricité" qui viennent recharger leur voiture sans faire de courses. 

Qui charge une heure chez Lidl à 50 kW, fait le plein pour environ 30 euros (à un taux de 0,6 €/kWh) gratuitement. À la capacité réduite de 25 kW, cela ne représentera donc bientôt plus que 15 euros. Pour l’instant, le ravitaillement électrique gratuit est également possible dans d’autres magasins, comme Delhaize (11 kW) et Ikea (22 kW). Mais là aussi, on surveille la tendance et le système sera probablement adapté si le nombre de voitures électriques augmente fortement dans les prochaines années. Saint Nicolas n’existe pas, pas même pour les conducteurs de véhicules électriques qui devront à l’avenir payer leur propre électricité.

Partager l’article

En savoir plus sur


Dernières infos

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Gocar c'est aussi plus de 30.000 véhicules de stock !

Découvrez toutes les actualités

Articles liés au même sujet

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

Des véhicules pour vous

Voitures

A la une

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Publicité